Navigation

Les glaciers n'en finissent pas de fondre

Le glacier du Triftgletscher le 20 juin 2004 et le 30 juin 2005. (Photo: EPFZ) ETHZ

Pour la période 2004-2005, 84 glaciers sur les 91 observés en Suisse ont reculé. Alors que la langue glaciaire de sept autres n'a pas bougé.

Ce contenu a été publié le 08 février 2006 - 13:42

Ces résultats confirment l'évolution observée ces dernières années à propos des 1800 glaciers helvétiques. Un phénomène dû au réchauffement climatique.

Le repli le plus important a été enregistré au Triftgletscher, dans le canton de Berne: - 216 mètres. Ce recul est dû au fait que la langue du glacier est entourée d'un lac qui accélère notablement sa fonte, a indiqué mercredi la Commission de glaciologie de l'Académie suisse des sciences naturelles (SCNAT) dans un communiqué.

Selon les mesures effectuées en automne dernier, le second plus fort recul, soit -66 m, a été enregistré au glacier d'Aletsch (Valais), note la SCNAT.

«Ces nouvelles mesures illustrent des tendances à long terme», explique Andreas Bauder, qui travaille pour la Commission de glaciologie de l'Académie. «Les glaciers réagissent aux changements climatiques, et la hausse des températures que connaissent les Alpes se retrouve dans ces résultats», ajoute-t-il.

Bilan de masse

En plus des mesures de variations de longueur, un bilan de masse a été effectué pour les glaciers de Basòdino (Tessin), Gries (Valais) et Silvretta (Grisons). La différence entre l'apport de neige et la perte de glace ainsi calculée reflète les conditions climatiques de l'année précédente.

En effet, la masse de ces trois glaciers a considérablement diminué, avant tout en raison des faibles précipitations de l'hiver 2004-2005.

«C'est significatif du peu de neige que nous avons eu durant la saison 2004-2005. Les mesures de l'année précédente reflétaient une situation différente: la fonte avait alors été accélérée par les hautes températures de l'été 2003», commente Andreas Bauder.

Le glacier de Gries a connu la perte la plus importante: l'épaisseur de la glace a diminué en moyenne de 1,7 m. La plus faible perte (70 cm) a été calculée au glacier de la Silvretta. Ces différences régionales ont été observées à plusieurs reprises ces dernières années.

Le bilan de masse n'a été déterminé que sur ces trois glaciers, car les calculs sont considérables, a expliqué Andreas Bauder.

1800 glaciers

La Suisse recense plus de 1800 glaciers, grands et petits. Les 91 glaciers observés sont représentatifs de toutes les tailles et la plupart d'entre eux se situent dans la moyenne.

Les mesures annuelles de l'évolution des glaciers sont effectuées par les laboratoires de recherche hydrauliques, hydrologiques et glaciologiques de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) en collaboration avec les services cantonaux des forêts, les offices fédéraux et des privés. La Commission de glaciologie de la SCNAT leur apporte son soutien.

Quel avenir?

Les experts ne se hasardent pas à prédire l'évolution des glaciers ces prochaines années. Il existe bien des modèles de calcul établis sur la base des prévisions climatiques, mais ils ne permettent pas d'arriver à des conclusions précises.

Si la hausse des températures se poursuit, il faudra de toute manière s'attendre à ce que la fonte des glaciers se poursuive également...

Les glaciers jouent un rôle important dans le domaine de l'économie des eaux. Ils stockent le précieux liquide, atténuant la sécheresse durant les étés torrides, souligne Andreas Bauder.

Lors de fortes précipitations estivales, ils peuvent retenir l'eau et ne la rendre que plus tard, jouant un rôle régulateur.

swissinfo et les agences

En bref

- Les glaciers suisses ont perdu 18% de leur surface entre 1985 et 2000. Et le processus s'accélère au fil des ans.

- A l'échelle de l'Arc alpin, la régression atteint 22%. C'est parce que les glaciers suisses sont souvent situés en haute altitude qu'ils ont une fonte inférieure à la moyenne de l'Arc alpin.

- La fonte touche surtout les petits glaciers. Ces derniers représentent 18% du total des surfaces glacières, mais ils entrent pour 44% dans le volume de fonte globale (selon une étude de l'université de Zurich en 2004).

End of insertion

Faits

La Suisse compte environ 1800 glaciers.
Pour la période 2004-2005, 84 glaciers sur les 91 observés ont reculé.
La langue glaciaire de sept autres n'a pas bougé.
Concernant le bilan de masse, l'épaisseur du glacier de Gries (Valais) a diminué en moyenne de 1,7 m.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?