Navigation

Les exportations horlogères ont franchi le cap des 10 milliards de francs

Le prestige du "swiss made" reste intact. Keystone

Le record absolu des exportations horlogères suisses a volé en éclats en 2000 puisque la barre mythique des dix milliards de francs de chiffre d'affaires a été pulvérisée. Une première.

Ce contenu a été publié le 01 février 2001 - 15:47

«Ce résultat, en hausse de 14,4 % par rapport à 1999, traduit une croissance ininterrompue depuis 17 mois, explique la Fédération de l'industrie horlogère suisse. La demande toujours soutenue sur les marchés, un dollar fort face au franc suisse et la fascination croissante exercée par les produits de luxe ont permis de dépasser les attentes».

La question du dollar s'explique relativement facilement. Il faut toutefois s'interroger sur cette fameuse fascination qu'exercent les produits horlogers de luxe «made in Switzerland».

De fait, on peut affirmer aujourd'hui que la qualité des montres suisses, dans les segments économiques moyenne gamme ou haut de gamme, ne souffre pas de discussion. Les garde temps fonctionnent, sont précis et fiables. Et ils sont beaux.

Il n'empêche, échaudés par quelques expériences malheureuses, les horlogers du luxe ont aujourd'hui tendance à vouloir contrôler l'ensemble de leur production. Ils acquièrent leurs fournisseurs à tour de bras.

C'est le meilleur moyen de pouvoir garantir leurs délais de fabrication. Et de contrôler le processus qualitatif du début à la fin de la construction de la montre.

Mais le professionnalisme passe aussi aujourd'hui par le contrôle de la distribution. De plus en plus, les grandes marques vont développer leurs propres boutiques.

Et c'est une obligation car les consommateurs connaissent les produits. Les horlogers suisses l'ont compris et c'est aussi une part de leur succès.

Eric Othenin-Girard

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?