Navigation

Les caisses du Festival du film de Locarno pleurent

Sur la riante Piazza Grande début août... Keystone

Le 61e Festival de Locarno, qui s'est achevé samedi soir, devra puiser dans ses réserves pour équilibrer ses comptes (budget: 11,1 millions de francs). La pluie a provoqué un manque à gagner de 200'000 francs sur la Piazza Grande, partiellement compensé par un nombre accru d'entrées dans les salles.

Ce contenu a été publié le 17 août 2008 - 16:34

«Le bilan artistique est réussi mais les caisses pleurent, indique le président du festival Marco Solari. Chaque soir de pluie sur la Piazza Grande provoque une perte de 30'000 à 40'000 francs. Nous spéculons sur deux, trois jours de pluie par édition, pas plus (six cette fois-ci).»

Le déficit de la Piazza Grande met en péril le projet de salle de cinéma supplémentaire que voulait inaugurer Marco Solari en 2009. «Nous subissons la pluie et nous n'avons pas de solution. Il n'est pas question d'augmenter le prix des billets pour compenser cette perte: le festival doit garder son caractère jeune, bohémien et populaire dans le meilleur sens du terme».

Pour cette édition, le festival a comptabilisé quelque 180'000 entrées, indique son président. Cela représente un recul de 3% par rapport à l'édition 2007. «Il y a eu moins de spectateurs sur la Piazza Grande (56'700 contre 68'100 l'an dernier) mais davantage dans les salles de cinéma», précise-t-il.

Pour Marco Solari, le Festival de Locarno est «condamné à aller de l'avant». Il souligne que les festivals de Cannes, Berlin, Venise ou Toronto «n'ont pas de problèmes d'argent. Notre festival a son identité, celle du contenu et de la substance, et nous devons faire ce miracle chaque année avec la moitié de ce que les autres ont à disposition.»

Ces jours-ci, le président entame la quête de la perle rare qui va succéder au directeur artistique Frédéric Maire, lequel quittera le festival après l'édition 2009. «Beaucoup de personnes se sont déjà annoncées mais je ne peux pas vous dire quand le nom du lauréat sera connu.»

Un film mexicain gagne

Samedi soir, le jury avait décerné la récompense suprême, le Léopard d'or doté de 90'000 francs, au Mexicain Enrique Rivero pour "Parque Via". Le Prix spécial du jury est allé à "33 Scenes from Life" de la Polonaise Malgoska Szumowska. Le Québécois Denis Côté a obtenu le Prix de la mise en scène pour "Elle veut le chaos" et les acteurs Illaria Occhini et Tayanç Ayaydin ont raflé les prix d'interprétation.

Déception pour Lionel Baier, le Lausannois est reparti bredouille avec son film "Un autre homme", seule contribution suisse de la compétition internationale. Laquelle, comme chaque année, a divisé les critiques.

Le palmarès a souri au Vaudois Fernand Melgar, reparti avec le Léopard d'or dans la compétition Cinéastes du présent. Lors de la remise du prix, il a dédié son film à son père récemment disparu, un Espagnol venu en Suisse comme saisonnier en 1962.

La question du glamour

Parmi les événements de cette 61e édition, la venue de l'acteur et cinéaste italien Nanni Moretti à qui le festival dédiait une rétrospective intégrale. Il fut aussi question de la succession du directeur artistique Frédéric Maire et de l'importance du glamour dans les festivals.

Cela a conduit à une petite polémique entre Marco Solari et Nicolas Bideau, chef de la section cinéma à l'Office fédéral de la culture. Le premier veut un festival misant essentiellement sur le contenu. Le second souhaite davantage de stars à Locarno pour faire venir les médias, et donc le public vers les films. Une position qui est aussi celle du ministre de la culture Pascal Couchepin.

Nicolas Bideau a aussi présenté son projet de réforme de la production des films d'art et d'essai, genre qui représente 60% des fictions suisses mais qui ne trouve pas son public. Il promet de mieux épauler le développement de projets de tels films tout en étant plus exigeant.

Le festival a montré 380 films, dont environ 200 longs métrages. Le prochain marathon cinématographique locarnais se déroulera du 5 au 15 août 2009.

swissinfo et les agences

Les gagnants

Léopard d'or: Parque Vía, Enrique Rivero, Mexique

Prix spécial du jury: 33 Scenes from Life, Malgoska Szumowska, Allemagne/Pologne

Mise en scène: Denis Côté, Elle Veut Le Chaos, Canada

Meilleur acteur: Tayanç Ayaydin, Market – a Tale of Trade, Allemagne/Grande-Bretagne/Turquie/Kazakhstan

Meilleure actrice: Ilaria Occhini, Mar Nero, Italie/ Roumanie/France

Mention spéciale: Liu Mang De Scheng Yan (Feast of Villains), de Pan Jianlin, Chine, et Daytime Drinking, de Noh Young-seok, Corée du Sud

End of insertion

Léopards d'or 2004-2008

2008 - Parque Vía, Enrique Rivero, Mexique

2007 – Ai no yokan, Masahiro Kobayashi, Japon

2006 - Das Fräulein, Andrea Staka, Suisse

2005 - Nine lives, Rodrigo Garcia, Etats-Unis

2004 - Private, Saverio Costanzo, Italie

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?