Navigation

Le renvoi des réfugiés kosovars passera par des aérodromes militaires

Des réfugiés kosovars avant leur départ volontaire en mai dernier (archive). Ceux encore présents en Suisse seront renvoyés de force depuis des aérodromes militaires. Keystone

Le renvoi forcé des réfugiés kosovars doit être accéléré. L'Office fédéral des réfugiés (ODR) veut faire passer de 500 à 750 le nombre de personnes rapatriées chaque mois. Des vols sont prévus au départ des aérodromes militaires d'Ambri et de Payerne.

Ce contenu a été publié le 02 juillet 2000 - 11:05

L'ODR accélère le rythme des renvois forcés de Kosovars. Au moins 750 d'entre eux devraient être rapatriés en juillet. Pour éviter le transport des réfugiés jusqu'aux aéroports de Genève et de Zurich, l'ODR et les cantons envisagent des vols au départ de Payerne (VD) et d'Ambri (TI). Le Département fédéral de la défense (DDPS) a déjà donné son aval à cette option, a indiqué la porte-parole de l'ODR, Brigitte Hauser, confirmant une information de la SonntagsZeitung.

L'ODR a promis aux cantons d'augmenter les capacités de transport pour le renvoi des Kosovars ces prochains mois, rappelle Mme Hauser. L'objectif est de rapatrier avant l'hiver le plus grand nombre possible réfugiés qui ne se sont pas inscrites dans le programme de retour volontaire.

Un premier lot de 500 réfugiés a déjà été renvoyé en juin. Un chiffre qui reste modeste. Il est dû au fait que les retours volontaires - avec incitation financière - se poursuivent: 5000 sont prévus en juillet et août.

La Suisse va ainsi dans le sens des autorités civiles de l'ONU au Kosovo qui militent pour des retours bien échelonnés. Au total, 14 500 réfugiés sont théoriquement concernés par un retour forcé.


swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?