Navigation

Le Mondial est déjà terminé pour l'équipe de Suisse

Keystone

La Suisse ne disputera pas les quarts de finale de son Championnat du monde à domicile. Les protégés de Ralph Krueger ont tout tenté mais n'ont pas réussi à prendre la mesure des Etats-Unis dans le temps réglementaire lors de leur dernier match du tour intermédiaire.

Ce contenu a été publié le 04 mai 2009 - 23:02

Vaincre dans le temps réglementaire ou sortir. Telle était la devise de l'équipe de Suisse avant le coup d'envoi du match face aux Etats-Unis lundi soir. Ces six dernières années, la Suisse avait raté les quarts de finale de Championnats du monde à une seule reprise. C'était en 2006, en Lettonie.

Alors, se faire éliminer avant même ce cap lors d'une compétition mondiale à domicile était presque impensable pour les supporters suisses. Dix mois après la sortie précoce des footballeurs helvétiques lors d'un Euro joué au pays, les hockeyeurs suisses ont pourtant dû subir la même déconfiture.

Certes, la sélection nationale de hockey, contrairement à celle de football, a cru en ses chances jusqu'au dernier match de poule. Mais le résultat est le même. En partageant l'enjeu dans le temps réglementaire face aux Etats-Unis (3-3), elle est privée de participation aux matches à élimination directe.

Charge violente contre Sprunger

Le 4-3 signé Roman Wick en prolongation n'apportera qu'un peu de baume aux cœurs à des joueurs qui attendaient bien plus de ce tournoi. Et pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé face aux Nord-Américains. Pour preuve, la Suisse est entrée dans la rencontre avec de bien meilleures intentions que lors de son dernier match face à la Suède (1-4).

Jeannin et Ambühl sont les premiers à inquiéter la défense nord-américaine. Mais très vite, survient un coup dur pour l'équipe de Suisse. Julien Sprunger, en déséquilibre, est violemment projeté tête la première contre la bande par David Backes. Le joueur américain écope d'une pénalité de match (5 minutes de pénalité + renvoi aux vestiaires) tandis que l'attaquant de l'équipe de Suisse est sorti sur une civière et envoyé d'urgence à l'hôpital.

Le choc est violent. L'ambiance retombe d'un seul coup dans la patinoire. Mais le match doit continuer. Les nouvelles qui arriveront tout au long de la soirée seront heureusement rassurantes. Julien Sprunger n'est apparemment pas trop gravement touché.

La Suisse ouvre la marque

Dans la foulée de cette expulsion, un autre joueur américain est pénalisé pour avoir rudoyé le capitaine Mark Streit. En double supériorité numérique, l'équipe de Suisse ne laisse pas passer l'occasion d'ouvrir la marque par Andres Ambühl, qui profite d'un rebond accordé par le portier américain Robert Esche (10e).

En comparaison à leur dernière sortie, les Suisses sont plus percutants, plus agressifs en zone médiane et tirent souvent au but pour tenter de créer le danger. Streit et Paterlini passent d'ailleurs même tout près d'enfiler le 2e but aux Américains (14e). Après 19 minutes de jeu, la Suisse est à son tour pénalisée à deux reprises consécutivement. Heureusement sans mal.

Le premier tiers se termine sur le score de 1-0. C'est bien emmanché pour l'équipe de Suisse, qui doit toutefois se méfier d'un adversaire capable d'accélérer et revenir à tout moment. Comment le prouvent Christopher Higgins et Jason Blake en début de 2e période en prenant deux fois de suite de vitesse la défense helvétique.

Une nouvelle égalisation

Et après six minutes, les Américains trouvent l'égalisation sur un tir puissant de Ron Hainsey en supériorité numérique. Dans l'enchaînement, la Suisse écope d'une nouvelle pénalité. Sur un tir de la ligne bleue, Christopher Higgins dévie le puck au fond des filets. Mais l'arbitre estime que l'attaquant américain tenait sa crosse au-dessus de la cage et annule la réussite.

Deux minutes plus tard, c'est la Suisse qui marque à son tour, un but bel et bien valable celui-là. De derrière la cage, Sandy Jeannin adresse une passe à Romano Lemm, qui ne manque pas l'opportunité de marquer son 2e but du tournoi.

Mais à la 36e, la Suisse concède une nouvelle fois l'égalisation. Alors que Thomas Ziegler vient de trouver le poteau américain, Christopher Higgins peut lui tromper Martin Gerber d'un tir qui semble au départ anodin.

Victoire pour l'honneur

Et peu avant la pause, la Suisse se retrouve une nouvelle fois en double infériorité numérique. Une occasion que ne laissent pas passer les Etats-Unis. Ron Hainsey arme un missile de la ligne bleue. C'est 3-2 pour des Américains qui profitent à merveille des trop nombreuses fautes de leurs adversaires ainsi que d'un arbitrage plutôt favorable à leur égard.

La mission des Suisses pour le dernier tiers s'annonce compliquée: il faut marquer deux buts en 20 minutes pour accéder aux quarts de finale. A dix minutes de la fin, le défenseur Félicien Du Bois monte le puck depuis sa zone de défense et sert habilement Martin Plüss qui peut inscrire le 3-3.

Avec l'énergie du désespoir, la Suisse tente le tout pour le tout en fin de match mais n'arrive pas à inscrire le but décisif dans le temps réglementaire. Ce but, il surviendra 14 secondes trop tard, au tout début de la prolongation. Pour l'honneur, la Suisse remporte la dernière partie de son Mondial.

Place aux quarts de finale

Mais le point concédé aux Etats-Unis est fatal pour Mark Streit et ses coéquipiers, qui quittent la compétition par la petite porte. Dès mercredi, le Championnat du monde entrera dans sa phase décisive avec les quarts de finale. Sans le pays hôte, mais avec les meilleures équipes du monde encore en lice. De quoi consoler un peu les nombreux passionnés de hockey qui vivent en Suisse.

swissinfo, Samuel Jaberg

Tour intermédiaire

GROUPE E

Suisse - Etats-Unis 4-3 a.p. (1-0 1-3 1-1)

Buts: 10e Ambuehl (Blindenbacher, Streit/à 5 contre 3) 1-0. 26e Hainsey (Pavelski/à 5 contre 4) 1-1. 32e Lemm (Jeannin, Wick) 2-1. 36e Higgins (Ballard) 2-2. 40e (39'48") Hainsey (O'Sullivan/à 5 contre 3) 3-2. 50e Pluess (Du Bois, Ruethemann) 3-3. 61e (60'13") Wick 4-3.

Suisse: Gerber; Blindenbacher, Streit; Bezina, Déruns; Du Bois, Seger; Weber, Josi; Wick, Jeannin, Lemm; Monnet, Sannitz, Sprunger; M.Pluess, Ruethemann, Ambuehl; Romy, Paterlini, Ziegler.

Etats-Unis: Esche; Hainsey, Suter; Johnson, Liles; Niskanen, Ballard; Bogosian; Brown, Backes, Blake; Okposo, O'Sullivan, Oshie; Shannon, Higgins, Pavelski; Stempniak, Wilson, Foligno; Stafford.

BernArena: 10'317 spectateurs

Arbitres: Orszag (Slq)/Piechaczek (All); Bouguin (Fr)/Kicha (Ukr).

Pénalités: 7 x 2' contre la Suisse; 4 x 2', 1 x 5' (Backes) + pénalité de match (Backes) contre les Etats-Unis.

Notes: sortie sur blessure de Sprunger (8e). But annulé: Higgins (28e, crosse haute). Tir sur les montants: Ziegler (36e), Okposo (38e) et Blake (59e). Temps mort: Suisse (58'43"). La Suisse sans gardien de 58'33" à 59'31", puis de 59'35" à 59'48" et enfin de 59'53" à la fin du temps réglementaire.

Suède - France 6-3 (3-0 2-3 1-0)

CLASSEMENT
1.RUSSIE 5/14
2.SUEDE 5/10
3.USA 5/8
4.LETTONIE 5/7
5.Suisse 5/ 6
6.France 5/ 0

QUARTS DE FINALE
Russie - Bélarus
Canada - Lettonie
Suède - Rép. tchèque
Finlande - USA

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?