Navigation

Le fromage suisse défie la crise

Le fromage suisse a toujours la cote. Malgré le marasme économique, plus de 62’000 tonnes de fromage ont été exportées l'an dernier, soit une augmentation de 1,6% par rapport à 2008, a annoncé mercredi Swiss Cheese Marketing.

Ce contenu a été publié le 10 février 2010 - 15:03

Les exportations ont particulièrement augmenté en Europe, avec une progression de 4,6%. En revanche, les Etats-Unis ont boudé les fromages suisses, avec à la clef une dégringolade de près d'un quart des livraisons.

Malgré un repli de 8,6%, l'emmental est toujours le plus demandé. Près d'un kilo de fromage exporté sur trois est un emmental. Les ventes de fromage à raclette ont diminué de 2,7% et celles de tête de moine de 5,7%. En revanche, le vacherin fribourgeois a grignoté des parts de marché, en progression de 15,5%.

Si les exportations de fromages à pâte mi-dure ont augmenté, celles de fromage à pâte dure a fléchi. Les problèmes économiques aux Etats-Unis ne sont pas étrangers à cette évolution. Les fromages frais et à pâte molle ont connu une demande en expansion de 42%.

Les importations de fromage et fromage fondu ont aussi progressé en 2009. Elles affichent une hausse de 7,4% à 44’100 tonnes.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?