Navigation

Le Conseil national ne veut pas enfermer les requérants d'asile

La Suisse n´ouvrira pas de camps d´internement pour les demandeurs d´asile délinquants ou clandestins. C'est du moins la volonté du Conseil national, qui a repoussé mercredi l´initiative en ce sens déposée par le canton d´Argovie.

Ce contenu a été publié le 27 septembre 2000 - 16:06

Par 108 voix contre 63, les arguments de la gauche et des Démocrates-chrétiens l'ont emporté sur ceux de l'UDC et des Radicaux. Au nom de la commission chargée de rapporter sur l'objet, la Socialiste zurichoise Regine Aeppli a jugé les mesures proposées simplement inacceptables, et même contraires à la Convention européenne des droits de l'homme.

L'initiative demande la création de lieux d'hébergement collectifs et centraux pour les requérants et les étrangers clandestins, délinquants ou récalcitrants. Elle exige également que les motifs d'expulsion soient élargis et que la surveillance des frontières soit plus stricte, quitte à la confier à l'armée.

Au nom du groupe UDC, le Zurichois Hans Fehr a tiré argument du score réalisé le week-end dernier par l'initiative des 18 pour cent. Selon lui, le peuple suisse a clairement donné mandat à ses autorités de «lutter énergiquement contre les abus dans le domaine de l'asile».

«Aucun pays européen n'est allé jusqu'à créer des camps d'internement pour remédier à ce problème», lui a rétorqué Regine Aeppli. De son côté, la ministre de la justice Ruth Metzler a souligné que la solution préconisée par les partisans de l'initiative de créer ces camps dans d'anciennes casernes n'était pas réaliste, pour des raisons de sécurité.

Au vote final, les arguments des opposants à cette initiative l'ont donc largement emporté, mais le texte doit retourner devant le Conseil des Etats, qui l'avait accepté à deux contre un au mois de mars.

En cas de nouvelle acceptation des sénateurs, l'objet reviendrait au National, puisqu'une initiative cantonale n'est définitivement rejetée que lorsque l'une des deux Chambres a dit deux fois non.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?