Navigation

La réorientation de Zurich porte ses fruits

Zurich Financial Services se remet après deux ans de fortes pertes. Keystone

Au premier semestre, le bénéfice de Zurich Financial Services (ZFS) s’élève à 701 millions de dollars, après une perte de 2 milliards sur la même période en 2002.

Ce contenu a été publié le 20 août 2003 - 19:44

Seule ombre au tableau, les 474 millions de dollars de réserves consentis pour sa filiale Centre.

Sur les six premiers mois de cette année, le groupe a profité d´une meilleure gestion des dommages et des coûts. Il a surtout bénéficié d´une hausse des tarifs dans le domaine non-vie.

Au total, le bénéfice du groupe s’inscrit donc en hausse, à 701 millions de dollars (973 millions de francs) pour la période allant de janvier à juin.

Pour rappel, les résultats 2002 comprenaient toutefois des provisions extraordinaires de 2,7 milliards de dollars. ZFS, qui établit ses comptes en dollars, a aussi profité de la baisse du billet vert. L´impact sur le bénéfice net se monte à 80 millions.

Lors d´une conférence téléphonique, le président de la direction James Schiro s´est dit réjoui de voir ZFS remis sur les rails, se félicitant que la rentabilité ait été redressée de manière durable.

Bond du secteur non-vie

La remontée des marchés boursiers depuis mars a aussi contribué à ce résultat. Les revenus nets des placements ont progressé de 12%, à 3,6 milliards. «Des résultats qui démontrent que la restructuration du groupe est en bonne voie», considère Michel Wiederkehr, analyste de la banque Bordier à Genève.

Mais l´essentiel du bénéfice revient à la division non-vie. Sa contribution au bénéfice net a bondi de 480%, à 766 millions. Son bénéfice opérationnel a progressé de 273%, à 929 millions. Les primes encaissées ont augmenté de 29%, à 19,3 milliards.

«Ce secteur constitue le 70% des primes du groupe, poursuit l’analyste, et connaît à l’heure actuelle un cycle positif qui devrait se maintenir».

D’autre part, le ratio combiné est passé sous la barre des 100%, à 98,8%. Au premier semestre 2002, il était encore de 119,7%. Un ratio combiné de moins de 100% signifie que le groupe encaisse plus de primes qu´il ne rembourse de sinistres.

Une ombre demeure

Le groupe a par contre souffert des contre-performances de sa filiale Centre, qui offre des services financiers dans la couverture de risques à des clients commerciaux.

En raison d´un renforcement des réserves, à hauteur de 474 millions de dollars (658,5 millions de francs), elle accuse une perte de 344 millions de dollars, contre un gain de 21 millions un an plus tôt.

Globalement, les primes brutes - qui ne comprennent pas les primes à caractère de placement dans l´assurance vie - se sont accrues de 26% à 26,1 milliards. Le bénéfice opérationnel a augmenté de 56%, à 1,3 milliard.

Pas de pronostics

James Schiro n´a pas voulu donner de prévisions pour l´ensemble de l´année. Le recentrage sur les métiers de base, qui a rapporté 540 millions de dollars sur les six premiers mois de l’année, se déroule toutefois plus vite que prévu.

Et par la poursuite des cessions, le patron du groupe espère générer un milliard de dollars d’ici à la fin de l’année.

swissinfo et les agences

En bref

- Zurich Financial Services publie ses résultats en dollars.

- Au premier semestre 2003, le groupe a réalisé un bénéfice de 701 millions de dollars (973 millions de francs), contre une perte de 2 milliards de dollars (2,8 milliards de francs) au 30 juin 2002.

- ZFS a profité de la reprise des marchés financiers puisque les revenus nets des placements ont progressé de 12% à 3,6 milliards de dollars.

- Le secteur non-vie (70% des primes encaissées par l’assureur) a apporté la plus grosse contribution au bénéfice net du groupe, soit 766 millions.

- Seule ombre au tableau, les provisions de 474 millions de dollars consenties pour se prémunir contre les risques qui menacent sa filiale Centre.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?