Navigation

La guerre des «box» au nom de la convergence

Swisscom commercialise depuis le 1er novembre son offre Bluewin TV. swissinfo.ch

Maintes fois annoncée, la fusion des divers réseaux de télécommunications est désormais en marche.

Ce contenu a été publié le 31 octobre 2006 - 19:29

Convergence, le monde des communications n'a que ce mot à la bouche. Convergence entre l'ordinateur et la télévision, entre la téléphonie fixe et mobile, entre l'informatique et le téléphone.

Les géants des jeux, de l'informatique et des télécoms (Sony, Microsoft, etc.) se sont tous lancés dans la guerre des «box» qui donnent accès à diverses offres numériques. Celui qui détient cette boîte possède un contrôle direct sur le client et peut lui proposer de multiples services.

En France, les principaux opérateurs commercialisent depuis plus d'un an des solutions «Triple Play» ou «Quadruple Play» via des «box» couplant Internet, la télévision, la téléphonie fixe et les appels mobiles grâce à des téléphones hybrides. Des appareils capables de se connecter soit sur le réseau mobile, soit sur une borne Wi-Fi.

Sunrise, Swisscom, Orange

Rien d'aussi complet n'est disponible pour l'instant en Suisse. Mais la tendance est lancée. Sunrise a commercialisé cet été une offre baptisée Surf & Talk qui permet de se passer d'un raccordement fixe pour téléphoner ou surfer sur Internet.

Il s'agit d'une petite boîte, qui fonctionne avec une carte SIM dédiée, sur laquelle l'utilisateur peut connecter un téléphone analogique classique et un ordinateur. Cette offre est un premier pas vers des solutions convergentes qui seront plus abouties.

Swisscom commercialise depuis le 1er novembre son offre Bluewin TV qui propose la télévision sur le fil du téléphone mais pour l'heure l'opérateur se concentre uniquement sur le service de télévision sans vendre une offre combinée «Triple Play», comme c'est le cas en France et en Allemagne.

Enfin, l'opérateur mobile Orange, filiale helvétique de France Telecom, entend également se lancer dans la téléphonie fixe et l'accès à Internet pour proposer des services sur tous les réseaux d'ici fin 2007.

Vers un«suicide financier»?

La convergence pourrait bien bouleverser le marché. A terme, les clients vont bénéficier d'une offre globale comprenant les réseaux fixe et mobile, l'accès à Internet et la télévision numérique.

Mais, une analyse du cabinet américain Forrester estime que ce type de solution pourrait se transformer en «suicide financier» pour les opérateurs.

Les investissements sont conséquents alors que les consommateurs ne seraient pas disposés à payer plus pour ce «tout compris».

Ils désirent un «prix discount» sous forme de forfait mensuel. Forrester considère que chaque client gagné fera perdre de l'argent aux opérateurs.

Pour rentabiliser la convergence, ils devront donc fidéliser les clients via des contrats de longue durée, et surtout les convaincre de consommer des services supplémentaires payants comme des bouquets de chaînes TV et la vidéo à la demande.

swissinfo. Luigino Canal

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?