Navigation

La grève continue à CFF Cargo

Trois semaines après avoir débuté, la grève entamée aux ateliers CFF Cargo de Bellinzone (Tessin) a été reconduite vendredi. L'assemblée du personnel a décidé de résister aussi longtemps que toutes ses revendications n'ont pas été acceptées.

Ce contenu a été publié le 28 mars 2008 - 18:17

Les 430 grévistes ont rejeté les propositions d'Andreas Meyer. Le directeur des Chemins de fer fédéraux (CFF) souhaite maintenir à la manutention des wagons et de certaines locomotives à Bellinzone, en collaboration avec des entreprises privées.

Mais les grévistes ne veulent ni d'une privatisation partielle ni d'une diminution du nombre d'emplois. Ils ont donc décidé de maintenir leur mouvement. Les négociations prévues samedi à Lucerne ont été annulées.

CFF Cargo – la division transport de marchandises des CFF – a annoncé début mars des pertes de 190 millions de francs pour 2007. Pour rétablir la situation, l'entreprise a annoncé diverses mesures d'assainissements, dont la suppression de 401 emplois. La réaction a été particulièrement vive à Bellinzone, où 249 places de travail sont en jeu.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?