Navigation

L'iPhone s'attaque au monde de l'entreprise

Celles et ceux qui n'arrivent pas à débrancher adoreront l'iPhone.

Fort de son succès auprès des particuliers, l'iPhone fait aussi du pied aux travailleurs nomades via une nouvelle version de son logiciel.

Ce contenu a été publié le 07 juillet 2008 - 13:10

Apple compte désormais parmi les constructeurs de «téléphones intelligents» (smartphones) les plus importants du marché. Selon le cabinet Gartner, la firme de Cupertino a vendu plus de 1,7 million d'iPhone dans le monde au cours du premier trimestre 2008.

Avec une part de marché de 5,3%, Apple se positionne à la troisième place des constructeurs mondiaux de smartphones derrière Nokia (45% avec 14,6 millions d'unités vendues) et RIM avec son BlackBerry (13,4% avec 4,3 millions de ventes).

La firme à la pomme désire séduire les sociétés avec un iPhone qui se décline désormais en version professionnelle. Elle a acquis une licence auprès de Microsoft pour équiper son modèle 3G des fonctionnalités du logiciel Exchange, dont, notamment, la gestion et l'échange de mails.

Concrètement, cela signifie qu'un possesseur d'iPhone pourra se connecter à la messagerie Exchange de son entreprise, recevoir en temps réel ses mails (en mode «push» comme sur le BlackBerry), consulter son agenda et bénéficier de tous ses contacts. D'autres fonctions ont également été rajoutées au niveau de la sécurité et du cryptage. Ainsi il sera possible d'effacer des données à distance, en cas de vol, par exemple.

Des spécificités qui manquaient jusqu'à présent au téléphone d'Apple pour rivaliser avec les smartphones professionnels du marché. Ce n'est pas un hasard si Swisscom et Orange proposent des offres spéciales pour les entreprises qui désirent s'équiper avec un iPhone.

Le marché des smartphones est loin d'être saturé. Il s'en est vendu 32,2 millions dans le monde au cours du 1er trimestre 2008 et l'industrie prévoit un taux de croissance d'au moins 40% pour cette année.

swissinfo, Luigino Canal

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?