Navigation

Klaus Hersche: de Fribourg à Lyon pour l'art

Le codirecteur artistique du Belluard Bollwerk International (BBI) de Fribourg démissionne. Klaus Hersche va prendre dès septembre la direction d'un grand espace d'art contemporain à Lyon.

Ce contenu a été publié le 26 août 2000 - 11:07

L'offre lui a été faite récemment et il n'a eu qu'un «bref délai» pour se décider. Sa décision de tourner la page du Belluard n'a pas été facile, mais le défi qui l'attend à Lyon est «extraordinaire», a-t-il déclaré.

Le budget du centre est en encore en tractation. M. Hersche n'a pas voulu articuler de chiffres. Mais il s'agira de «moyens conséquents», assure-t-il. Le centre se veut un outil de travail pour développer de nouveaux projets.

Il se situera à mi-chemin entre les friches alternatives et les institutions artistiques traditionnelles. Il sera essentiellement axé sur la création et les terrains inconnus. Les modèles en sont le «Kampnagel» de Hambourg, la «Kaserne» de Bâle ou la friche de Belle-de-Mai à Marseille.

Le futur directeur veut mettre l'accent sur la promotion des jeunes artistes, la convergence entre plusieurs disciplines artistiques et les échanges. Le centre, qui s'étalera sur les 20.000 m² d'une ancienne caserne de subsistances, se nommera bien évidemment «Subsistances».

Ce centre sera inauguré début 2001. Il répond à la volonté délibérée de la municipalité de Lyon et en particulier de son maire Raymond Barre.

Suisse alémanique âgé de 50 ans, Klaus Hersche réside à Fribourg depuis une trentaine d'années. Le futur directeur de "Subsistances" a été cofondateur en 1983 du BBI. Ce dernier proposait jusqu'alors toute une palette d'expressions artistiques, du théâtre à la danse, en passant par les performances, la musique, la vidéo et le multimédia.

swissinfo avec les agences



Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?