Navigation

Christian Beutler/Keystone

En Suisse, les impôts des personnes physiques sont prélevés au niveau fédéral, cantonal et communal. Ils ont tendance à être moins élevés que dans la plupart des pays de l'OCDE.

Ce contenu a été publié le 20 mars 2022 - 18:00
swissinfo.ch

Dans la majorité des cas, les impôts des personnes physiques ne sont pas prélevés sur le salaire mais calculés et versés après coup aux autorités fiscales. 

Les taxes sont déduites directement du revenu (impôt à la source) uniquement pour les travailleuses et travailleurs étrangers domiciliés en Suisse et gagnant moins de 120'000 francs par an ainsi que pour les personnes résidentes à l’étranger qui perçoivent un revenu d’une activité exercée en Suisse (notamment les frontaliers et les frontalières). 

Les Suisses et les titulaires d'un permis C doivent remplir chaque année une déclaration d'impôts qui permet aux autorités fiscales de calculer le montant des taxes à payer. Le montant imposable dépend des revenus et de la fortune, mais aussi de la composition du ménage et des déductions prises en compte. 

Trois impôts sont prélevés: l'impôt fédéral direct, l'impôt cantonal et l'impôt communal. La charge fiscale peut fortement varier en fonction du canton ou de la commune de domicile. De manière générale, l’impôt sur la fortune est relativement bas.

Les impôts évoluent au fil du temps et les citoyennes et citoyens sont régulièrement appelés à voter sur le taux d'imposition ou les barèmes, que ce soit au niveau fédéral, cantonal ou communal. 




En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?