Navigation

Hibernation forcée pour certains poulaillers

Certains poulaillers resteront fermés pendant l'hiver. Keystone Archive

Poules, canards, oies et autruches des bords des lacs suisses sont désormais assignés à résidence jusqu'au printemps.

Ce contenu a été publié le 15 octobre 2006 - 12:24

Le confinement de la volaille décidé par le gouvernement pour prévenir une épidémie de grippe aviaire est entré en vigueur dimanche dans les zones de passage des oiseaux migrateurs.

Jusqu'au 30 avril, l'élevage en plein air sera interdit sur une bande de un kilomètres autour des principaux lacs et cours d'eau du Plateau. Les lacs Léman, de Constance, de Neuchâtel et de Zurich, où 74% des oiseaux d'eau passent l'hiver, sont particulièrement surveillés.

Outre l'élevage en plein air, les marchés et expositions de volaille seront interdits dans ces régions à risque. La volaille domestique, c'est-à-dire les poules, les canards, les oies, les autruches et les espèces apparentées, ne pourra être détenue que dans des poulaillers ou d'autres systèmes de détention fermés.

Dans toute la Suisse et comme l'hiver passé, les oiseaux suspects trouvés morts seront analysés. Enfin, les mesures à la frontière seront maintenues. Les importations en provenance des pays touchés par la grippe aviaire sont interdites et les voyageurs sont informés de leurs devoirs dans les aéroports.

Aucun cas depuis avril

Entre février et mars 2006, 32 cas d'oiseaux sauvages porteurs de la grippe aviaire avaient été diagnostiqués sur territoire helvétique: un sur le lac Léman et les autres dans la région du lac de Constance.

Le virus n'a plus été décelé en Suisse depuis avril 2006. Il était cependant encore ponctuellement présent en Europe cet été.

swissinfo et les agences

Faits

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), il y a eu 252 cas de grippe aviaire humaine dans 10 pays depuis 2003, et 149 décès.
Aucun cas de grippe aviaire humaine n'a été répertorié en Suisse.
Entre février et mars 2006, 32 cas d'oiseaux sauvages ont été diagnostiqués en Suisse, mais le virus n'a plus été décelé depuis avril.

End of insertion

Grippe aviaire

- Cette peste aviaire classique ou influenza aviaire est une épizootie connue. Une nouvelle souche du virus H5N1 apparue en 1997 en Asie s'est répandue dans de nombreux pays.

- Le virus H5N1 est très contagieux et mortel pour les volatiles.

- En cas de contact direct, les humains peuvent être contaminés, comme en Asie et en Afrique.

- Alors que le nombre de foyers est limité en Europe, les cas ont augmenté en Thaïlande et au Viêtnam ainsi que dans des régions de Russie, dans l'Altaï et les régions de Tomsk, Omsk et Novosibirsk.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?