Navigation

Hautes écoles et recherche

Keystone / Peter Klaunzer

La Suisse compte de nombreuses hautes écoles, universités et écoles polytechniques parmi les plus réputées au monde. Mais les étudiantes et étudiants étrangers doivent remplir certaines conditions pour y être admis.

Ce contenu a été publié le 20 mars 2022 - 17:53

Les personnes qui souhaitent continuer leurs études en Suisse au degré tertiaire peuvent suivre un cursus dans une haute école universitaire ou dans une haute école spécialisée. Les premières sont actives dans la recherche fondamentale alors que les secondes ont une plus forte orientation pratique et se consacrent à la recherche appliquée.

La Suisse abrite 12 universités publiques, au nombre desquelles les deux hautes écoles polytechniques fédérales de Zurich et de Lausanne, qui comptent parmi les meilleures au monde dans leurs domaines. S’ajoutent à cela 9 hautes écoles spécialisées et 14 hautes écoles pédagogiques. L'Institut de hautes études internationales et du développement de Genève (IHEID), de même que la fondation UniDistance Suisse à Brigue, sont reconnus comme étant des institutions des hautes écoles.

Le fonctionnement des hautes écoles se base sur le système de Bologne et permet aux étudiant-es d'obtenir des titres de bachelor, de master ou un doctorat. 

En comparaison avec les États-Unis ou la Grande-Bretagne, les études en Suisse demeurent relativement bon marché, car l’éducation est en grande partie financée par des fonds publics. La plupart du temps, l'enseignement dans les premiers cycles est donné dans la langue parlée localement (l’allemand, le français ou l’italien). L’anglais est cependant de plus en plus fréquent dès le niveau master.

Conditions d'admission

Chaque école peut fixer ses propres conditions d'admission. Lors de l'inscription, la personne doit envoyer un dossier contenant notamment ses diplômes et attestations de connaissances linguistiques. 

Les écoles vont évaluer si le certificat d'études secondaires du candidat ou de la candidate est équivalent à la maturité suisse. Si le certificat n'est pas reconnu, un examen d'entrée peut généralement être effectué. Dans certaines institutions, une expérience professionnelle est également exigée. Plusieurs écoles mettent en place des tests de connaissances linguistiques, afin de vérifier que l'élève possède une bonne maîtrise de la langue d'enseignement. 

À la pointe de la recherche

En plus de ses universités et hautes écoles, la Suisse abrite des instituts de recherche de renommée mondiale. Elle appartient aux pays où la part de la recherche et du développement en pourcentage du produit intérieur brut (PIB) est parmi les plus élevées au monde.

La recherche scientifique appartient aux tâches de la Confédération. Le Fonds national suisse (FNS) encourage la recherche fondamentale dans toutes les disciplines, de la philosophie aux nanosciences en passant par la biologie. Il finance avant tout des projets dans la recherche fondamentale et soutient chaque année quelque 20'000 chercheuses et chercheurs.

Autre instrument à disposition de la Confédération pour promouvoir la recherche: l’Agence suisse pour l’encouragement de l’innovation (Innosuisse). Celle-ci soutient la recherche appliquée et le développement des nouvelles technologies en faisant collaborer le secteur privé et le secteur public. Elle promeut aussi le lancement de start-up.

Il existe en Suisse une série d’instituts de recherches de renommée internationale. Il en va ainsi de l’Institut Paul Scherrer, qui est dans le peloton de tête des instituts européens de recherche en sciences naturelles et sciences de l’ingénierie.

La Suisse est également reconnue à l’international dans le domaine spatial. La première exoplanète identifiée l’a été par deux Suisses, ce qui leur a valu le Nobel de physique 2019. 

L’Organisation européenne pour la recherche nucléaire, plus connue sous le nom de CERN, à Genève, attire depuis des décennies des scientifiques du monde entier. Ils s’y consacrent à la physique des particules et tentent de remonter aux origines de l’univers. Le CERN est connu en particulier pour son accélérateur de particules, le grand collisionneur de hadrons.




En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?