Navigation

Une station de ski, ça coûte cher

(Julie Hunt/swissinfo.ch)

Ce contenu a été publié le 05 février 2014 minutes

Star ou simple touriste, châtelain, roi de l’immobilier ou directeur de remontées mécaniques, mais aussi moniteur de ski, paysan ou pasteure, tout le monde est d'accord: Gstaad est un paradis. Mais des intérêts particuliers menacent cet «Eden alpin». La vie simple que les amoureux du lieu aiment tant perd du terrain.

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?