Navigation

Grippe porcine: vaccin en retard sur la pandémie

La vague de grippe A(H1N1) pourrait atteindre un pic de 400'000 personnes dès septembre en Suisse. La venue de la pandémie sera plus rapide que prévu car le virus est très contagieux. Or, le vaccin ne sera pas disponible avant octobre.

Ce contenu a été publié le 11 juillet 2009 - 14:46

«Si l'on est optimiste, les premières doses de vaccin devraient être prêtes début octobre. Ce ne sera pas trop tard, mais ce sera après le début de la première vague de grippe pandémique», selon Claire-Anne Siegrist, présidente de la commission fédérale pour les vaccinations.

Dans un entretien du Temps de samedi, la professeur de pédiatrie précise que, dans 97% des cas, la grippe reste bénigne, mais comme de nombreuses personnes sont touchées, cela multiplie les cas graves et les décès.

En Suisse, où 2 millions de personnes risquent d'être contaminées, les 3% de complication représentent 100'000 hospitalisations, dont presque un tiers devra être pris en charge aux soins intensifs. Sur ces 15'000 à 30'000 patients, 2000 vont décéder.

Les plus de 65 ans semblent résister au A(H1N1), contrairement aux bébés de moins de un an et des adultes de 20 à 40 ans. La complication principale est une pneumonie.

swissinfo.ch et les agences

swissinfo.ch

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?