Navigation

Federer-Wawrinka: l'or et la manière à Pékin

Keystone

La paire suisse de tennis a empoché l'or olympique aux JO de Pékin en battant en finale les Suédois Thomas Johansson et Simon Aspelin par 6-3, 6-4, 7-6, 6-3. Une médaille décrochée avec une belle maîtrise de leur sujet par Federer et Wawrinka.

Ce contenu a été publié le 16 août 2008 - 17:08

Lors des deux premiers sets, solide dans tous les compartiments de jeu, le duo suisse a largement dominé la paire suédoise sans céder le moindre break.

Au début de la troisième manche, les Suédois ont légèrement élevé leur niveau de jeu - retournant mieux - et pris le premier service de Federer pour mener 2-0. Sans pouvoir confirmer toutefois au jeu suivant, avec un contre-break des Suisses.

Dans ce troisième set, le Suédois ont toutefois fait la course en tête pour l'emporter au tie-break 7-6 (7-4). Ensuite, le quatrième set est allé à des Suisses dominateurs, après un break remporté au quatrième jeu.

Au final, cette médaille d'or fait oublier l'échec de Federer comme de Wawrinka tous deux malheureux en simple (sortis en quart et en seizième de finale). Pour le tennis suisse, il s'agit de la deuxième victoire olympique après celle de Marc Rosset en 1992 à Barcelone.

«C'est un moment très fort dans ma carrière. Les jeux Olympiques, c'est un peu quelque chose à part, un peu comme Wimbledon pour moi, confie Roger Federer. J'ai fait mon programme autour des Jeux pour être en forme ici. Ça a payé en double. Je suis vraiment très fier d'avoir remporté cette médaille pour la Suisse, pour moi, pour Stan. C'est quelque chose qui restera pendant très longtemps.»

De bon augure

Cette prestation en double - pour l'une des rares occasions où les deux joueurs suisses ont joué ensemble jusqu'ici - est de bon augure avant la rencontre de Coupe Davis prévue du 19 au 21 septembre à Lausanne contre la Belgique. L'objectif étant de retrouver le Groupe mondial.

En cas de succès, Federer pourrait se laisser tenter par la bataille en vue de gagner une coupe qui manque à son palmarès. Et qui, dès l'an prochain, rapportera des points ATP...

Sur le plan de la campagne suisse pour les médailles, cet or en double de tennis permet à la délégation rouge à croix blanche d'atteindre l'objectif fixé par Swiss Olympic: 5 médailles.

Les meilleures chances d'accrocher d'autres podiums se situent pour les Suisses en équitation, cyclisme sur piste, marathon, triathlon et VTT.

swissinfo et les agences

La petite finale

Les frères américains Mike et Bob Bryan ont décroché la médaille de bronze dans le tournoi olympique. La paire US a dominé les Français Michael Llodra et Arnaud Clément 3-6, 6-3, 6-4.

Cette médaille olympique est la première pour les Bryan, qui ont remporté chacun des quatre Grand Chelem et 48 tournois. Classés têtes de série No1 à Pékin, ils avaient perdu en demi-finale face à Federer et Wawrinka.

En simple, la petite finale est allée au Serbe Novak Djokovic, qui a battu le tombeur de Federer James Blake 6-3 7-6 (7/4) en 1h15.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?