Navigation

Expo.02: des Fribourgeois pressés!

Le Monolithe de Morat, un symbole rassembleur pour toute une région. swissinfo.ch

Le quotidien «La Liberté» publie un ouvrage intitulé «Morat.02, l'arteplage fribourgeois». En une centaine de pages, un survol... momentanément complet.

Ce contenu a été publié le 07 juillet 2002 - 12:49

Les Américains, puis les Français nous y ont habitué. A peine un événement de taille a-t-il eu lieu, à peine une star a-t-elle disparu que paraît une pléiade d'ouvrages imprimés dans la foulée. Se reporter au conflit irakien ou à la mort de François Mitterrand, au hasard.

Voilà donc que la presse fribourgeoise fait encore plus fort en publiant un livre qui couvre une manifestation... en cours. Rappelons qu'Expo.02 a débuté le 15 mai, et qu'elle se conclura le 20 octobre.

Démarche habile, parce qu'aucun livre bilan n'est évidemment encore paru à ce jour... Mais en l'occurrence, derrière le coup marketing, il y a un livre véritablement digne d'intérêt, richement illustré, qui intéressera à la fois ceux qui ont déjà visité le site moratois et ceux qui souhaiteraient bénéficier d'un guide bien documenté pour le visiter.

Avant, pendant...

On y retrouve pour commencer la longue genèse de la manifestation, son accouchement dans la douleur: intentions, espoirs, déceptions, coups de gueule, attentisme, réorientations, engagement, bref tous ce qui a caractérisé la mise sur pied d'Expo.02, mais vu au travers du prisme particulier que représente une région, le Canton de Fribourg.

A Morat-même, on (re)découvre les projets qui avaient précédé l'ère Jean Nouvel. Puis on suit le chantier, et on parcourt les lieux et les pavillons de cet arteplage éclaté.

Les trois journalistes qui signent cet ouvrage (Pascal Fleury, Claude-Alain Gaillet, Ron Hochuli) passent alors à l'événementiel: le très controversé spectacle de François Rochaix, puis la Journée cantonale fribourgeoise, « Fri-Style», qui, par bonheur pour l'éditeur, fut la première de la série (le 19 mai). Sous la pluie, la fête et malgré tout, la chaleur, puisque les Brésiliens de Nova Friburgo étaient de la partie...

Et après

«Morat.02» se conclut par un bref chapitre intitulé «Expo.02, et après?». On y évoque l'éventuelle survie du monolithe, et l'impact économique et affectif qu'aura eu Expo.02 sur la région. Avec d'ailleurs une très jolie 'chute':

«Tôt ou tard, le monolithe sera démonté. Mais gageons que pendant des années encore, les gens continueront de pointer du doigt le lac. Ils expliqueront à leurs enfants ou à leurs petits-enfants qu'il était là, ce fameux monument emblématique d'Expo.02. Leurs descendants tenteront un instant d'imaginer un grand cube rouillé, flottant sur l'eau. Leur regard tombera alors sur le Vully. Ils le trouveront très beau.»

Reste qu'Expo.02 continue de vivre, de bouger, d'interpeller. Que des temps forts continuent d'avoir lieu, à Morat comme ailleurs. Et que ces instants-là ne figureront pas dans «Morat.02». Peut-être une édition augmentée est-elle prévue pour le 21 octobre?

swissinfo/Bernard Léchot

«Morat.02» peut être commandé auprès de «La liberté», rédaction, Pérolles 42, 1705 Fribourg, ou par le biais du site Internet du journal.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?