Navigation

Et si l’antimatière n’existait pas ?

Martin Pohl, membre de la direction du projet AMS-02 et président de la section de physique de l’Université de Genève

Ce contenu a été publié le 21 avril 2011 - 10:52

Et si l’antimatière n’existait pas ?

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?