Navigation

Entrée en vigueur de l'accord de libre-échange avec le Mexique

Les accords prévoient notamment moins de droits de douane pour l'exportation de tequila en Suisse. Keystone

L'accord de libre-échange entre le Mexique et les quatre pays de l'AELE est entré en vigueur dimanche. Doublé d'un accord sur le commerce des produits agricoles, il devrait permettre à la Suisse d'économiser jusqu'à 100 millions de francs de droits de douane.

Ce contenu a été publié le 02 juillet 2001 - 08:32

Ces deux accords offrent à la Suisse, au Liechtenstein, à la Norvège et à l'Islande, un accès préférentiel au marché mexicain. Les exportations suisses vers ce pays représentent environ un milliard de francs par année, selon les chiffres du Département fédéral de l'économie.

L'accord agricole bilatéral permettra en contrepartie aux producteurs mexicains de vendre en Suisse franc de droits de douane, du café vert, du miel, des bananes, des fruits tropicaux, des agrumes ou encore de la tequila. Les pays de l'Association européenne de libre-échange (AELE) seront ainsi placés sur le même plan que les Etats-Unis et l'Union européenne.

Signés à la fin novembre 2000, les accords ont été approuvés par les Chambres fédérales durant la dernière session. Le dossier avait donné lieu à un débat, plusieurs parlementaires s'inquiétant de la situation des droits de l'homme dans le sud du pays, au Chiapas notamment.

Chef du Département de l'économie, Pascal Couchepin avait balayé ces critiques, estimant qu'il ne fallait pas chercher à résoudre plusieurs problèmes avec un seul instrument. Selon le conseiller fédéral, ces accords ne portent atteinte ni aux droits de l'homme ni aux peuples défavorisés du Mexique.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?