Navigation

Energie: des élèves montrent l'exemple à Moritz Leuenberger

L'aérostier Bertrand Piccard au milieu d'élèves du lycée de Köniz. Keystone

Des élèves ont gagné le pari qu'ils avaient fait avec le ministre suisse de l'Energie Moritz Leuenberger. En sept mois, ils ont en effet réussi à réduire de 7% les émissions de CO2 dans leurs écoles. C'est l'aérostier Bertrand Piccard qui a proclamé le résultat.

Ce contenu a été publié le 25 mai 2001 - 18:35

L'idée de ce pari vient d'Allemagne. La jeunesse de l'Alliance pour l'environnement et la protection de la nature a défié le chancelier allemand. Elle a prétendu réaliser les objectifs du gouvernement fédéral en matière de climat en un dixième du délai que celui-ci s'est donné pour y parvenir.

Les jeunes allemands ayant gagné leur pari, la formule s'est étendue à plusieurs pays d'Europe. En Suisse, «Le Pari» est pris en charge par le WWF, en collaboration avec des associations de jeunesses.

En tout, 25 écoles suisses ont participé à l'opération, ce qui représente 13 500 élèves. Parmi eux, 180 se sont engagés très activement dans le projet.

Pour réduire la consommation d'énergie, et par conséquent les émissions de CO2, les élèves ont appliqué des recettes très simples. Ils ont par exemple favorisé l'utilisation de papier recyclé, remplacé les ampoules ordinaires par des ampoules à basse consommation ou encore incité leurs camarades à fermer les fenêtres pour éviter toute perte de chaleur.

«En fait, ce n'est pas bien compliqué, mais il faut le faire», constate Christoph Wiederkehr, élève du lycée de Köniz, dans la banlieue de Berne.

Président du jury, l'aérostier Bertrand Piccard a déclaré vendredi au lycée de Köniz que les 25 écoles avaient bel et bien réussi à baisser la consommation de 7% en sept mois en appliquant de telles recettes.

Ce résultat satisfait naturellement beaucoup le WWF. «Avec ce pari, nous avons réussi à montrer aux politiciens qu'il est possible de faire quelque chose avec de la volonté et peu d'argent», déclare Samuel Stahel, collaborateur de l'organisation écologiste.

Il revient maintenant au conseiller fédéral Moritz Leuenberger de passer à la caisse. Pour s'acquitter de sa dette, il emmènera prochainement dans une excursion au Jura 150 élèves très engagés dans le projet.

Olivier Pauchard

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?