Navigation

Encore un os pour Expo.02

Comme celui de Neuchâtel, l'arteplage de Bienne (photo) connaît des problèmes de matériaux. Keystone

Le tablier en bois de l'arteplage de Neuchâtel subit des tensions qui nécessitent un arrêt des travaux. Des éléments de poutraison présentent des esquilles comme lorsque l'on tord une allumette, a indiqué mardi Expo.02.

Ce contenu a été publié le 10 juillet 2001 - 14:06

Les entreprises actives sur le chantier ont interrompu les travaux pour recenser les endroits abîmés et analyser les causes de l'incident, a déclaré Laurent Paoliello, porte-parole de la direction d'Expo.02. Il a confirmé les informations publiées par les quotidiens L'Express et L'Impartial.

La structure métallique sous-jacente n'est pas affectée par les déformations du tablier. Les anomalies se concentrent aux endroits où opèrent les grues de montage des trois galets géants emblèmes de l'arteplage de Neuchâtel. Les entreprises vérifient s'il n'y a pas d'autres points de tension sur le tablier de 27 000 m².

Problèmes similaires à Bienne

Des incidents similaires sont survenus récemment sur l'arteplage de Bienne, a rappelé Laurent Paoliello. Le problème résultant du poids des grues a été résolu. A Neuchâtel, les entreprises générales Zschokke et Batigroup n'ont pas encore déterminé les causes de l'incident. Les travaux ont été interrompus à la fin de la semaine dernière.

L'arrêt des travaux ne compromet pas pour l'instant le programme des constructions, a ajouté Laurent Paoliello. Les entreprises sont en avance par rapport au programme général du montage de l'Exposition nationale. Elles ont ainsi le temps d'identifier le problème et d'y remédier conformément à leur cahier des charges.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?