Navigation

Emmen: des skinheads provoquent des manifestants antiracistes

Les forces de l'ordre ont dû s'interposer, samedi, à Emmen, entre skinheads et manifestants antiracistes. Keystone

Entre 2500 et 5000 personnes ont manifesté contre le racisme et l'initiative des 18 pour cent d'étrangers en Suisse, samedi, à Emmen, dans le canton de Lucerne. Un groupe de skinheads en a profité pour provoquer des participants au rassemblement.

Ce contenu a été publié le 16 septembre 2000 - 21:29


Un incident a en effet troublé la manifestation. Un groupe d'extrême-droite d'une douzaine de personnes a surgi vers 16h30, samedi, à l'entrée de la vieille ville de Lucerne. Ils portaient des drapeaux suisses.

Les skinheads ont provoqué à plusieurs reprises les manifestants. En guise de riposte, ces derniers ont roué de coups un des skinheads et l'ont blessé au visage. La police a ensuite pris place entre les manifestants et les skinheads. Un policier a été légèrement blessé.

Sur le trajet de la manifestation entre Emmen et Lucerne, des slogans comme «le racisme est la légitime défense du peuple» étaient affichés sur les murs. Mais globalement, la manifestation s'est déroulée dans le calme, selon la police.

Les manifestants étaient 2500, selon la police, et 5000, d'après les organisateurs, la gauche et les verts. Parmi eux se trouvaient de nombreux représentants d'organisations d'étrangers.

"Le racisme trouve sa source dans le désespoir d'hommes et de femmes victimes du capitalisme, a dit Christian Tirefort, président du syndicat Comedia. L'économie capitaliste est raciste dans sa nature, en militant pour une économie solidaire."

D'autres intervenants ont pris clairement position contre l'initiative des 18 pour cent. Ils se sont prononcés pour plus de tolérance et ont montré du doigt toutes les formes de racisme qui émergent actuellement en Suisse.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?