Navigation

Pour une agriculture diversifiée

L'Union suisse des paysans (USP) veut maintenir une agriculture diversifiée, constituée d'exploitations familiales qui assument des tâches multifonctionnelles. L'organisation a réaffirmé ce credo mardi lors de sa conférence de presse annuelle.

Ce contenu a été publié le 05 janvier 2010 - 14:45

Pour maintenir ce modèle, où le métier d'agriculteur est exercé à titre principal, il faut interrompre sur-le-champ les négociations en vue d'un accord de libre-échange agricole avec l'Union européenne et poursuivre la voie bilatérale, a dit Hansjörg Walter, président de l'USP, à Ferenbalm, dans le canton de Berne.

Le système des paiements directs doit être adapté à une agriculture productrice, a ajouté le député thurgovien UDC Union démocratique du Centre, droite conservatrice). «Ensemble, les recettes provenant de la vente de produits et les paiements directs doivent permettre d'obtenir des revenus rémunérateurs dans l'agriculture», a-t-il plaidé.

Les paysans assurent 58% des denrées alimentaires nécessaires à la Suisse, a relevé le président de l'USP. Et ils produisent selon des critères de durabilité, garantissent l'aménagement d'un paysage varié et l'entretien des régions périphériques en zones de collines et de montagne.

«Une partie de ces prestations ne sont pas commercialisables et doivent être rétribuées par les pouvoirs publics», a souligné Hansjörg Walter. Et de rappeler qu'en Suisse, un ménage moyen ne dépense même pas 7% de son revenu pour se nourrir, un pourcentage qui n'est nulle part ailleurs plus bas.

Dans un rapport intitulé «Paysan en quête d'avenir. Où en est l'agriculture?», l'USP a présenté mardi deux autres scénarios possibles pour l'agriculture helvétique. Le premier consiste à évoluer vers une agriculture à temps partiel. Une deuxième option consisterait à concentrer la production dans un petit nombre d'exploitations d'une tout autre dimension, capables de tenir tête à la concurrence européenne. Mais l’USP préconise le maintien d'une agriculture diversifiée.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?