Navigation

Nouvelle plainte contre Novartis aux Etats-Unis

Au siège de Novartis à Bâle, on ne commente pas cette affaire. Keystone

Une plainte collective a été déposée contre Novartis aux USA où des employés réclament des indemnités pour des heures supplémentaires non payées.

Ce contenu a été publié le 24 mars 2006 - 10:17

L'an dernier déjà, le géant suisse de la pharmacie a dû faire face à autre affaire portant, celle-là, sur la discrimination.

Une ancienne employée de vente de Novartis aux Etats-Unis a déposé une plainte contre le groupe pharmaceutique pour violation de la loi sur le travail. Elle reproche à l'entreprise le non-paiement d'heures supplémentaires et réclame une indemnité de 225 millions de dollars.

La plainte a été déposée jeudi auprès d'un tribunal de New York. Selon l'avocat de l'employée, elle concerne aussi d'autres personnes embauchées par Novartis et a donc le statut d'une plainte collective.

La plaignante principale et les autres plaignants ont droit à être indemnisés pour le travail fourni en plus des 40 heures hebdomadaires fixées par contrat, explique à l'agence Reuters l'avocat Steven Wittels, de l'étude Sanford Wittels & Heisler.

Cas similaire pour UBS

Le porte-parole de Novartis John Gilardi a pour sa part déclaré jeudi que le groupe bâlois n'avait pas encore reçu la plainte et qu'il ne pouvait donc la commenter.

L'an dernier, l'UBS avait été confrontée à un cas similaire d'heures non payées aux Etats-Unis. La première banque helvétique avait conclu un accord portant sur 89 millions de dollars pour régler le différend.

Affaire de discrimination

Quant au groupe Novartis, il est déjà confronté à une autre affaire en cours qui est également défendue par l'étude Sanford Wittels & Heisler.

L'année dernière, douze ex-employées et collaboratrices ont porté plainte aux Etats-Unis contre l'unité américaine pour discrimination systématique. Elles réclament 100 millions de dollars.

Les plaignantes reprochent à Novartis des pratiques discriminatoires en matière de salaires, de qualifications, de promotions, de formation continue ou de pratiques disciplinaires.

Aux Etats-Unis, les plaintes pour discrimination sexiste au travail se sont multipliées ces dernières années. En 2004, par exemple, la banque Morgan Stanley avait dû verser 54 millions de dollars à 340 femmes qui l'accusaient de discrimination.

swissinfo et les agences

En bref

- Novartis a été créée en 1996 de la fusion de Ciba-Geigy avec Sandoz.

- L'entreprise est devenue en 2005 le plus gros producteur de médicaments génériques après le rachat de l'allemand Hexal et de son partenaire stratégique américain Eon Labs.

- Novartis est le 2e fabriquant européen de médicaments vendus sans ordonnance et a renforcé sa position en rachetant en 2005 une gamme de produits de l'américain Bristol-Myers Squibb.

- Le géant pharmaceutique projette de créer une 4e division vaccins, si sa reprise du californien Chiron est autorisée.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?