Navigation

Les touristes reviennent en Suisse

Le salut du tourisme suisse passe par la Chine. Keystone

Selon Suisse Tourisme, le nombre de nuitées a légèrement augmenté en 2004, surtout grâce aux visiteurs d’outre-mer.

Ce contenu a été publié le 21 avril 2005 - 14:29

L’office de promotion pronostique une hausse importante des touristes chinois ces trois prochaines années.

Pour l’année en cours, Suisse Tourisme estime que la croissance des nuitées atteindra 2,7 %. En 2004, cette augmentation a atteint 1, 7 %.

La tendance est donc relativement modeste. Mais elle devrait se poursuivre en 2006, selon Michel Ferla, directeur adjoint de Suisse Tourisme.

En 2004, la croissance des nuitées est principalement due aux touristes chinois et japonais (+ 100% de nuitées), suivis par les Américains (+ 15%) et les Russes (+12%).

Attraction urbaine

Suisse Tourisme donne également des indications, selon les principales villes helvétiques. Ainsi, Bâle a connu une augmentation de 21,5% des nuitées en 2004. Elle est suivie par Berne (+15,8%), Lucerne (+10,6%), Zurich (+7,8%) et Lausanne (+6,3%).

Les Suisses ont en revanche un peu boudé les séjours dans leur propre pays: les nuitées sont en baisse de 2,8 %.

Au total, les nuitées dans l'hôtellerie sont quasiment stables à- 0,3 %, contre - 2,7 % en 2003. «L'année écoulée était une année de transition», souligne Michel Ferla.

Suisse Tourisme estime donc que le chiffre d'affaires global de la branche touristique suisse a augmenté de 1,5 à 2 % en 2004.

swissinfo avec les agences

En bref

Le chiffre d’affaire du secteur touristique a atteint 22, 2 milliards de francs en 2003.

Les touristes étrangers représentent 60% environ de cette somme.

En 2004, les hôtels suisses ont enregistré 31 millions de nuitées (65 millions avec le secteur para hôtelier).

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?