Navigation

Le tsunami a plombé les résultats de Kuoni

Kuoni s'attend à poursuivre son redressement. Keystone

Les raz de marée qui ont frappé l'Asie du Sud en décembre dernier ont eu un sérieux impact sur les affaires du numéro un du voyage en Suisse.

Ce contenu a été publié le 23 août 2005 - 12:03

Au premier semestre 2005, Kuoni enregistre un manque à gagner de 20 à 25 millions de francs suisses, mais parvient tout de même à limiter ses pertes en-deça de ce qu'attendaient les analystes.

Conséquence du tsunami qui a ravagé les côtes de destinations phares comme la Thaïlande, les Maldives et le Sri Lanka, le résultat opérationnel avant intérêts, impôts et amortissements (EBITA) s'est effondré et passe au rouge.

Alors qu'il était de +5,6 millions de francs à fin juin 2004, il tombe à -14,8 millions à fin juin 2005.

Comme attendu, les pertes liées aux raz-de-marée ont été de 20 à 25 millions de francs. Kuoni dit avoir été davantage affecté que ses concurrents, le groupe réalisant près de 17% de son chiffre d'affaires dans cette région.

Mais malgré cela, Kuoni est parvenu à limiter sa perte nette du premier semestre 2005. Elle diminue de 44,2% au regard du premier semestre 2004, à 7,2 millions de francs.

Cette amélioration reflète l'adoption des normes comptables IFRS, qui ont entraîné la suppression des amortissements de survaleur (goodwill) ainsi qu'un résultat financier «sensiblement meilleur», précise le voyagiste zurichois. Celui-ci note également que le premier semestre est traditionnellement plus faible que le second.

Bonne performance malgré tout


Globalement, le chiffre d'affaires des six premiers mois enregistre une infime progression de 0,3% à 1,577 milliard de francs. Ce qui permet à Armin Meier, patron du groupe, de juger la performance «bonne», au vu des événements imprévisibles.

Au 14 août 2005, les réservations étaient de 1% supérieures à celles de la période correspondante de l'an dernier. Les affaires en Scandinavie, où les réservations bondissent de 21%, y contribuent nettement. En revanche, sur son marché indigène, Kuoni essuie un fléchissement de 12%.

Cession pas exclue

Conformément au plan prévu, Kuoni poursuit par ailleurs l'examen de sa filiale déficitaire américaine Intrav, acquise en 1999 pour quelque140 millions de francs. Plusieurs options sont envisagées, dont une cession. La décision devrait intervenir en fin d'année.

Pour l'ensemble de l'exercice, le groupe se montre prudent dans ses prévisions, tablant néanmoins sur une reprise notamment dans la région affectée par le tsunami. Après un mois de juillet qui a dépassé les attentes, Kuoni s'estime en mesure de poursuivre son redressement.

A la Bourse suisse vers 11h00, le titre du voyagiste fléchissait légèrement de 0,1% par rapport à la clôture de la veille à 491 francs.

swissinfo et les agences

Faits

Au premier semestre 2005, Kuoni réalise un chiffre d'affaires de 1,577 millions de francs suisses.
Les pertes du groupe sont de 7,2 millions, contre 12,9 millions au premier semestre 2004, soit une diminution de 44,2%.
Le résultat avant intérêts, amortissements et impôts (EBITA) est de –14,8 millions, alors qu'il était de +5,6 millions au premier semestre 2004.

End of insertion

En bref

- Avec une centaine de filiales Kuoni est le numéro un suisse sur le marché du voyage.

- Le groupe emploie près de 6400 personnes dans le monde, dont 1600 en Suisse.

- Kuoni réalise environ 17% de ses affaires dans le régions d'Asie du Sud touchées par les raz-de-marée de décembre dernier.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?