Navigation

Le Credit Suisse Group a le vent en poupe

Résultat moins spectaculaire que celui de l'UBS, mais supérieur aux attentes. Keystone

Le deuxième établissement bancaire suisse voit son bénéfice au 3e trimestre bondir de 42% par rapport à 2004. Un résultat nettement supérieur aux attentes.

Ce contenu a été publié le 02 novembre 2005 - 09:01

Sur les neuf premiers mois de l'année, le Credit Suisse Group (CSG) enregistre une progression de son bénéfice de 2% à 4,747 milliards de francs.

Dévoilés mercredi matin, ces résultats du CSG sont à peine inférieurs à ceux du numéro un bancaire helvétique. Mardi en effet, l'UBS annonçait un bénéfice au troisième trimestre en hausse de 71% à 2,77 milliards de francs et dépasse largement.

Avec sa hausse du bénéfice de 42% sur la même période, le CSG n'en réalise pas moins un résultat nettement supérieur aux attentes des analystes.

Dans son communiqué, le patron du CSG Oswald Grübel, qualifie le résultat de «satisfaisant» et souligne qu'«en édifiant une banque globale intégrée», le groupe parviendra à réaliser son «ambition de croissance durable».

Capitaux asiatiques


Au cours de ce 3e trimestre, l'afflux net de nouveaux capitaux s'est inscrit à 19 milliards de francs, montant lui aussi très au-dessus du consensus exprimé par les analystes.

Cet argent est venu prioritairement d'Asie, mais aussi des affaires en Europe, soit les fonds attirés par le CSG avec la gestion de fortune dans les pays de résidence des clients. Fin septembre, le groupe avait 1404,6 milliards d'actifs sous gestion, soit 4,7% de plus que trois mois auparavant.

Sur neuf mois, le total de ses produits nets a augmenté de 10% à 46,67 milliards de francs. Les charges d'exploitation sont en hausse de 10% à 20,32 milliards de francs, et même de 18% sur le seul 3e trimestre.

Pour la fin de l'année, l'établissement s'attend à ce que l'économie mondiale demeure robuste, tout en prédisant un accroissement de la volatilité des marchés. Les taux d'intérêt devraient quant à eux augmenter.

Rocade au sommet


La banque précise encore qu'elle proposera Richard Thornburgh au conseil d'administration du CSG lors de l'assemblée générale des actionnaires d'avril prochain. Ce haut dirigeant du groupe se démettra alors de ses fonctions de membre des directoires du CSG et du Credit Suisse First Boston (CSFB), ainsi que de vice-président exécutif du CSFB.

swissinfo et les agences

Faits

Au 3e trimestre 2005, le CSG réalise un bénéfice net de 1,918 milliard de francs, en hausse de 42% par rapport au 3e trimestre 2004.
Sur la même période, l'afflux net de nouveaux capitaux s'inscrit à 19 milliards de francs.
A fin septembre, le CSG avait 1404,6 milliards de francs d'actifs sous gestion, soit 4,7% de plus que trois mois auparavant.

End of insertion

En bref

- Le Credit Suisse a été fondé en 1856.

- En 1993, il devient un poids lourd du secteur bancaire en reprenant la Banque populaire suisse.

- Aujourd'hui, le groupe est formé de trois unités: Credit Suisse, Credit Suisse First Boston et Winterthour Assurances.

- Il est actif dans 50 pays et employait à fin septembre: 62'786 collaborateurs, dont 26'013 en Suisse

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?