Navigation

La météo est au beau fixe pour le tourisme suisse

Le canton du Tessin (ici Gandria) devrait connaître la plus forte croissance du tourisme cette année. swissonline.ch

Selon le Secrétariat d'Etat à l'économie (seco), dans la foulée d'une très bonne saison touristique d'hiver, celle d'été s'annonce sous de bons auspices.

Ce contenu a été publié le 18 mai 2006 - 11:56

Dopée par la demande étrangère, la croissance devrait se maintenir à moyen terme, notamment grâce à l'Eurofoot qui se déroulera en 2008, en Suisse et en Autriche.

Cet été, le nombre de nuitées hôtelières devrait progresser d'environ 1,5% par rapport à l'an dernier. Et la demande étrangère (+ 1,8%) devrait rester le moteur de la croissance.

Tel est la perspective dessinée jeudi par le Secrétariat d'Etat à l'économie(seco) et ses prévisions d'été. Un rapport rédigé avec l'institut BAK Basel Economics.

De son coté, la demande intérieure devrait connaître, elle aussi, une hausse, mais de 1,2%.

Ce dynamisme profitera surtout à l'espace alpin (+ 2%), à savoir l'Oberland bernois, les Grisons, le Tessin, le Valais et la Suisse centrale.

Du côté des grandes villes et des autres régions suisses, la croissance sera plus modeste (+ 1%).

Croissance à moyen terme

Et ça n'est pas tout. L'embellie devrait se poursuivre sur l'ensemble de l'année touristique 2006. Pour la période allant de novembre 2005 à octobre 2006, le seco prévoit des nuitées en hausse de 2,6%.

Durant cette période, la demande étrangère devrait être particulièrement vigoureuse (+ 3,4%), alors que la demande intérieure devrait augmenter plus timidement (+ 1,6%).

Le seco souligne également l'impact de l'Euro 2008 sur le tourisme suisse à moyen terme.

Le Championnat d'Europe de football pourrait générer une demande supplémentaire de quelque 750'000 nuitées lors de l'été 2008.

Cette fois, ce sont les grandes villes et les régions non alpines qui devraient en être les principales bénéficiaires.

swissinfo et les agences

En bref

La Suisse offre une grande diversité de régions touristiques qui sont réparties en trois catégories:

- L'espace alpin qui comprend l'Oberland bernois, les Grisons, le Tessin, le Valais et la Suisse centrale.

- Les Grandes villes avec Bâle, Berne, Genève, Lausanne et Zurich.

- Le reste du pays qui est regroupé sous l'étiquette «autres régions».

Les Alpes et les Préalpes couvrent 60% du territoire, le Plateau 30% et le Jura 10%.

Située au centre de l'Europe, la Suisse est sous l'influence des quatre principaux régimes climatiques européens: océanique, nordique, méditerranéen et continental.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?