Navigation

Explosion du bénéfice pour le Credit Suisse

Le siège du Credit Suisse Group à Zurich. Credit Suisse

Après l’UBS, le Credit Suisse Group (CSG) annonce à son tour un bénéfice record pour 2004. Le numéro deux bancaire suisse a multiplié des gains par sept.

Ce contenu a été publié le 17 février 2005 - 08:19

Le bénéfice net s’est monté à 5,628 milliards de francs contre 770 millions lors du précédent exercice.

Sur le seul 4e trimestre, le bénéfice net a atteint 959 millions de francs, contre 1,351 milliard au 3e trimestre 2004, mais 784 millions au cours des trois derniers mois de 2003.

Le résultat du 3e trimestre 2004 avait toutefois été «embelli» par un effet fiscal non récurrent de 257 millions dans les comptes de CSFB (Credit Suisse First Boston) et de la Winterthur.

CSG a précisé que le bénéfice du dernier trimestre a été affecté par l'augmentation des provisions en relation avec la vente de Winterthur International en 2001, pour un montant de 242 millions de francs (après impôts).

S'y sont ajoutés une perte de 148 millions de francs résultant de la vente de sa participation minoritaire de 19,9% dans Warburg Pincus, fonds d'investissement dans les sociétés non cotées, ainsi que des charges pour indemnités de départ chez CSFB de 112 millions.

Tous les segments



Les trois secteurs d'activité du groupe ont amélioré leur rentabilité par rapport à 2003, a souligné Oswald Grübel, président de la direction. L'unité d'affaires Credit Suisse a vu son bénéfice net croître de 34%, à 3,374 milliards de francs, dont 2,473 milliards pour la gestion de fortune (+ 28%) et 901 millions de francs pour la banque de détail (+ 54%).

La banque d'affaires CSFB a de son côté dégagé un bénéfice net en hausse de 64% à 1,843 milliard de francs en 2004. Son segment Institutional Securities a engrangé un résultat de 1,313 milliard (+ 47%) et celui du Wealth & Asset Management 530 millions (+ 127%).

L'assureur Winterthur a réalisé une solide performance, supérieure aux attentes des analystes. La filiale du CSG a dégagé un bénéfice net de 728 millions de francs. Dans le segment vie et prévoyance, il a atteint 522 millions contre une perte de 2,035 milliards en 2003.

Le résultat de la division non vie de la Winterthur s'est lui monté a 206 millions de francs, après une perte de 374 millions en 2003. CSG estime que la Winterthur a ainsi fait de nouveaux progrès sur la voie de la rentabilité durable.

Perspectives



Oswald Grübel s'est dit être certain que, grâce à l'intégration des secteurs d'activité annoncée en décembre dernier, le CSG pourra «nettement améliorer sa compétitivité à l'échelle mondiale».

Le résultat positif de 2004 confirme que le groupe a acquis une «bonne dynamique et une constance dans sa progression». «Nous n'utilisons pas encore la totalité du potentiel», a encore dit Oswald Grübel.

Pour pouvoir le faire, il faudra mettre en oeuvre la stratégie «sans concession aucune et renforcer encore la collaboration entre nos différents secteurs d'activité». Cela permettra d'accroître les revenus, de créer des synergies et d'économiser des coûts, selon M. Grübel.

Le patron du groupe a déclaré vouloir amalgamer l'entité Credit Suisse et CSFB durant ces cinq prochains mois. Dès que cette démarche aura été achevée, la nouvelle structure devrait être placée aussi rapidement que possible sous une nouvelle direction.

swissinfo et les agences

Faits

5,628 milliards de francs de bénéfice net l’an dernier (770 millions en 2003)
54 milliards de chiffre d’affaires (+ 5%)
Gain par action: 4,80 francs
Dividende proposé: 1,50 franc

End of insertion

En bref

- Le CSG occupe environ 60'000 personnes dans le monde.

- Il s'agit de la 2ème banque de Suisse, après l'UBS.

- Le CSG est divisé en trois divisions: Credit Suisse (banque pour les privés et les entreprises), Credit Suisse First Boston (gestion de fortune et fonds de pension) et Winterthur (assurance)

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?