Navigation

Economie du bois: fusion en vue pour les deux principales organisations suisses

La Conférence suisse de l’économie du bois (CEB) et l’Union suisse en faveur du bois (Lignum) veulent unir leurs destinées. Le but: faire gagner de nouvelles parts de marché à l’économie du bois. Un programme commun d’action décennal est déjà prêt.

Ce contenu a été publié le 29 février 2000 - 16:27

La Conférence suisse de l’économie du bois (CEB) et l’Union suisse en faveur du bois (Lignum) veulent unir leurs destinées. Le but: faire gagner de nouvelles parts de marché à l’économie du bois. Un programme commun d’action décennal est déjà prêt.

Réunie mardi à Berne, l’assemblée des délégués de la CEB a accepté cette fusion. L’assemblée générale de Lignum devrait faire de même lors de sa réunion prévue le 7 avril. Unies, les deux organisations représentent plus de 15.000 entreprises et 100.000 emplois.

La nouvelle organisation faîtière qui sera issue de cette fusion devra permettre au secteur de consolider l’évolution positive des dernières années. La construction d’immeubles en bois a par exemple enregistré en 1999 une croissance de 11,5 pour cent.

Pour poursuivre sur cette lancée, la future organisation faîtière disposera d’un programme d’action sur dix ans intitulé «Bois 2’00x». Avec un budget de 100 millions de francs, ce dernier visera à contribuer efficacement à la résolution de problèmes concrets de l’économie de la forêt et du bois et à assurer son développement durable.

Les priorités du programme sont l’optimisation de l’exploitation des ressources, l’amélioration de la productivité des entreprises et le développement de la formation professionnelle et des activités de recherche. La coordination du marketing et des relations publiques pour le secteur constitueront un autre point essentiel.

Mais pour promouvoir l’utilisation du bois, le meilleur moyen reste encore la réalisation d’objets concrets et importants. C’est ainsi que la branche soutient l’un des projets de la Confédération à l’Exposition nationale de 2002, le «Palais de l’équilibre», sur le thème du développement durable.

Cette réalisation aura la forme d’une construction sphérique en bois d’un diamètre d’environ 30 mètres. Toujours dans le cadre d’Expo.02, la branche participera aussi à la construction d’un pont en bois sur le canal de la Broye, qui reliera le Bas-Vully (FR) à Anet (BE). A l’étranger, elle s’engagera dans la réalisation d’un projet d’envergure à l’Exposition universelle d’Hanovre 2000.

Olivier Pauchard







Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?