Navigation

Economie, la météo n'est pas au beau fixe

Cet été, la reprise économique n'a pas été au rendez-vous. L'automne s'annonce chaud.

Ce contenu a été publié le 15 octobre 2002

D'autant que, cet hiver, le nombre de chômeurs pourrait encore grimper.

Toutes les prévisions concordent: les indicateurs économiques plafonnent et l'horizon conjoncturel ne se dégage pas vraiment. C'est le moins que l'on puisse dire.

Dans ses dernières prévisions, le Secrétariat d'Etat à l'économie (seco) prévoit une progression du Produit Intérieur Brut (PIB) d'un petit 0,5% pour cette année.

L'UBS et le Credit Suisse Group ont eux aussi sensiblement revu leurs chiffres. Le premier mise sur une croissance de 0,4%. Alors que le second parle carrément de croissance zéro.

L'Institut Recherches Economiques Bâle (BAK), lui, prévoit une croissance zéro en 2002. En espérant un petit 1,6% en 2003.

Il est suivi par le ministre suisse de l'Economie Pascal Couchepin. Qui table également sur une croissance nulle pour cette année.

Enfin, le fameux centre de recherches conjoncturelles de l'Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich (KOF) est carrément pessimiste. Lui, il va jusqu'à miser sur une contraction du produit intérieur brut (-0,1%).

Cap psychologique franchi

Révélateur de cette morosité, le seuil psychologique des 100 000 chômeurs a officiellement été franchi en septembre. Et le taux de chômage se situe désormais à 2,8%.

Le seco s'attend à ce que le nombre de sans-emploi atteigne les 130 000 cet hiver. Une prévision à laquelle le rythme soutenu des licenciements ces dernières semaines devrait contribuer.

Couplée à la stagnation de l'économie, la détérioration du marché de l'emploi inquiète sérieusement les syndicats qui ont lancé la campagne contre la troisième révision de la loi sur l'assurance chômage.

Par ailleurs des syndicalistes ont appelé l'Union syndicale suisse (USS) à lancer des référendums contre les révisions en cours de l'AVS et de la loi sur la prévoyance professionnelle (LPP). Et cela, avant même, leur mise sous toit par le Parlement.

swissinfo avec les agences

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Les commentaires doivent respecter nos conditions.
Trier par

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?

Votre abonnement n'a pas pu être enregistré. Veuillez réessayer.
Presque fini... Nous devons confirmer votre adresse e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail que nous venons de vous envoyer pour achever le processus d'inscription.

Les meilleures histoires

Restez au courant des meilleures histoires de swissinfo.ch sur différents sujets, directement dans votre boîte mail.

Hebdomadaire

Notre politique de confidentialité SSR fournit des informations supplémentaires sur le traitement des données.