Navigation

Du pétrole pour les Etats-Unis

Une colonne interminable devant une station d'essence à Grand Port en Alabama. Keystone

La Suisse va puiser dans ses réserves pour aider les USA à surmonter la pénurie de pétrole qui les frappe après le passage du cyclone Katrina.

Ce contenu a été publié le 03 septembre 2005 - 12:36

L'effort helvétique entre dans le cadre du plan d'urgence adopté vendredi par l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

La Suisse a approuvé ce plan qui entrera en vigueur dans un mois. Celui-ci prévoit de faire appel aux stocks stratégiques de pétrole des vingt-six Etats membres de l'AIE pour faire face à une forte réduction de capacités de production de brut et de raffinage des Etats-Unis.

L'AIE estime en effet que les dégâts provoqués par Katrina «pourraient avoir des répercussions sur le marché international pendant plusieurs semaines».

De fait, tous les Etats membres de l'AIE (dont la Suisse) vont devoir puiser dans leurs réserves afin de fournir quelque 2 millions de barils par jour, la plupart sous forme de produits raffinés.

La Suisse solidaire

«La Suisse participe ainsi solidairement aux efforts en vue de résorber les difficultés d'approvisionnement», ont indiqué dans un communiqué le Secrétariat d'Etat à l'économie (seco) et l'Office fédéral de l'énergie (OFEN).

Concrètement, la Suisse peut soit faire appel à ses réserves obligatoires de produits pétroliers, soit diminuer sa demande.

Mais des mesures telles que la réduction de la vitesse sur les autoroutes, des dimanches sans voitures ou un rationnement de l'essence sont exclues, a indiqué Gerold Lötscher, vice-directeur de Office fédéral pour l'approvisionnement économique du pays (AEP).

Le ministre de l'économie Joseph Deiss prendra une décision dans les jours à venir. Chaque pays est entièrement libre dans le choix des mesures intérieures qu'il souhaite appliquer.

Pour Walter Steinmann, directeur de l'OFEN, il est possible que la Suisse mette à disposition une partie de ses réserves, soit 360 000 barils. Cela pourrait correspondre à 0,6% des 60 millions de barils que l'AIE souhaite mettre sur le marché d'ici un mois.

Quatre mois et demi

La Suisse dispose de réserves obligatoires de produits pétroliers, qui couvrent ses besoins pour au moins quatre mois et demi. Ces réserves ne peuvent toutefois être libérées qu'en cas de pénurie.

La loi exclut l'utilisation des réserves pour faire baisser le prix du pétrole. Depuis la création des réserves obligatoires de pétrole, il y a 60 ans, la Suisse n'y a jamais recouru.

Les réserves obligatoires pour l'alimentation, l'énergie et la médecine sont gérées par l'AEP. Les stocks de réserves permettent à celui-ci de canaliser l'offre de certains biens en cas de crise.

L'AEP conclut des contrats de stockage obligatoire avec certaines entreprises. Celles-ci s'engagent à stocker pendant la durée du contrat une marchandise déterminée dont la qualité et la quantité sont spécifiées, et à assurer la rotation du stock. Ces réserves appartiennent entièrement aux entreprises concernées.

swissinfo et les agences

En bref

- La Suisse va participer au plan d'urgence de l'AIE pour surmonter la pénurie de pétrole aux USA.

- Concrètement, la Suisse peut soit faire appel à ses réserves obligatoires de produits pétroliers, soit diminuer sa demande.

- La Suisse dispose de réserves obligatoires de produits pétroliers, qui couvrent ses besoins pour au moins quatre mois et demi. Depuis la création des réserves obligatoires de pétrole, il y a 60 ans, la Suisse n'y a jamais recouru.

- La Suisse fait partie des 26 pays de l'AIE. l'Agence internationale de l'énergie a été fondée en 1974 suite au premier choc pétrolier.

End of insertion
En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?