Navigation

Dominique Wavre prêt pour un nouveau défi

Dominique Wavre et son grand amour: la mer. (photo tirée du site)

Son amour de la mer et son esprit féroce de compétition pousse sans cesse le Genevois à prendre le large.

Ce contenu a été publié le 06 octobre 2002 - 19:05

5e du Vendée Globe il y a trois ans, Dominique Wavre repart bientôt pour la Route du Rhum.

«Je suis arrivé à la voile un peu par accident, se souvient Dominique Wavre. Les membres de ma famille étaient des férus de tennis. Mais le jour où j'ai mis le pied sur un bateau, ça a été le coup de foudre!»

Et le gamin de Genève est passé avec bonheur des eaux douces du Léman aux flots salés des océans du globe. Whitbread, Tour de France à la voile, Coupe de l'America (en 1992 avec le défi de Marc Pajot), Transat Jacques-Vabre et Vendée Globe, l'homme ne tient pas en place.

Plus de 300 000 milles de navigation

A 47 ans, Dominique Wavre écume les mers depuis plus de vingt ans pour un total de plus de 300 000 milles de navigation de compétition en équipage ou en solitaire. Lors du Vendée Globe il y a trois ans, le skipper genevois avait ainsi passé le Cap Horn pour la cinquième fois de sa carrière. La première en solitaire.

Enthousiaste à l'idée de repartir pour la Route du Rhum, Dominique Wavre se sent appartenir à la fois à l'ancienne et à la nouvelle génération de marins suisses.

«Avant, l'actualité de la voile était concentrée autour de la personnalité de Pierre Fehlmann avec qui j'ai passablement navigué. Dès le moment où il a cessé de naviguer et bien on a vu l'éclosion d'une nouvelle génération.»

Tous ces hommes de la mer qui se battent - Stève Ravussin et Bernard Stamm en tête - pour un futur encore plus glorieux de la voile suisse.

«J'espère sincèrement que ce que nous vivons à l'heure actuelle n'est pas qu'un fétu de paille!», s'exclame Dominique Wavre. Juste avant de reprendre la large.

swissinfo/ Mathias Froidevaux

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?