Navigation

Dominique Wavre est prêt à relever le défi

Dominique Wavre sur Temenos. B. Stichelbaut/Temenos

Interrogé vendredi dernier, le Genevois avoue s'élancer «sans pression» dans la course.

Ce contenu a été publié le 01 novembre 2004 - 15:07

Son unique but est de «faire mieux qu'il y a quatre ans».

Classé cinquième, après 105 jours de course, le skipper genevois avait connu «une casse au départ et joué les poursuivants pendant toute la course».

Fort de ses six tours du monde, l'ancien lieutenant de Pierre Fehlmann a fermement l'intention de soigner cette frustration.

Un petit budget

Doté d'un petit budget, heureusement renforcé par un récent partenariat avec l'entreprise horlogère nyonnaise Hublot, le voilier Temenos a été minutieusement préparé à la Rochelle «dans un esprit familial».

Secondé par la navigatrice française Michèle Paret, sa compagne, Dominique Wavre a revu son bateau de fond en comble. Mât neuf, nouveaux appendices, nouvelles voiles, «il n'y a plus que la carrosserie d'original», avouait le marin qui reconnaît néanmoins avoir un «potentiel de vitesse inférieur à celui des nouvelles générations de voiliers».

Qu'à cela ne tienne! La course en solitaire nivelle les différences de vitesse et «Dom» Wavre va «se battre pour la gagne». Le week-end dernier, il annonçait aller «chercher une compétition», pas de la «poésie maritime».

swissinfo, Pierre-Antoine Preti

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?