Navigation

Didier Cuche sacré roi de Kitzbühel

A l'issue de sa 13e victoire en Coupe du Monde, Didier Cuche était en larmes. Keystone

Au lendemain de sa victoire en super-G à Kitzbühel, le Suisse a remporté la descente de samedi, soit sa 4e victoire en Coupe du monde de ski alpin de la saison. Defago a terminé 8e et Janka 11e. Chez les dames, Lindsey Vonn (USA) a gagné le Super-G de Cortina d'Ampezzo et Nadja Kamer est 3e ex-aequo.

Ce contenu a été publié le 23 janvier 2010 - 13:10

«C'est une énorme pression qui s'en va. Après la course, j'ai craqué, a lâché Cuche, en larmes à peine sa descente achevée. Je crois que c'est le plus beau week-end de ma carrière. C'est incroyable de réaliser le doublé que seuls Eberharter et Maier avaient réussi. C'est aussi assez piquant de s'imposer ici, alors qu'il doit bien y avoir 30’000 supporters autrichiens qui attendaient une victoire d'un des leurs!»

Avec sa victoire de 28 centièmes sur le Slovaque Andrej Sporn et de 39 sur l’Italien Werner Heel, le Neuchâtelois a de quoi exulter puisque cette victoire sur la descente la plus difficile du monde est sa 4e en Coupe du monde de la saison et la 13e de sa carrière.

Ironie du sort

Ironie du sort, c'est avec exactement le même écart que Cuche a signé le doublé: 28 centièmes d'avance vendredi sur Michael Walchhofer, et encore 28 centièmes samedi sur le surprenant Slovène Andrej Sporn. Ce doublé super-G - descente n'avait jusqu'ici été réalisé que deux fois dans l'histoire de Kitzbühel, en 2001 par Hermann Maier et en 2002 par Stephan Eberharter.

Cuche est aussi devenu le Suisse le plus titré dans la station tyrolienne. Avec quatre victoires sur la «Streif» (descentes 1998, 2008, 2010 et super-G 2010), le skieur du Val-de-Ruz a supplanté dans les livres Pirmin Zurbriggen et Franz Heinzer (3 succès en descente chacun).

En plus d'avoir renforcé son maillot rouge de leader dans la hiérarchie de la descente, Cuche s'est relancé en deux jours au classement général de la Coupe du monde. Le Neuchâtelois pointe à 67 points de Carlo Janka. Le Grison a pris la 11e place samedi, trois rangs derrière le Valaisan Didier Défago, qui était le tenant du titre.

Nadja Kamer troisième

Samedi chez les dames, l'Américaine Lindsey Vonn a remporté la descente de Cortina d'Ampezzo (Italie),en une minute 37secondes et 70 centièmes, soit avec 42 centièmes d'avance sur l'Allemande Maria Riesch, 2e devant la Suédoise Anja Paerson et la Suissesse Nadja Kamer, ex-aequo à 86 centième de l'Américaine.

C’est la cinquième victoire en cinq descentes de la Coupe du monde de ski alpin pour Lindsey Vonn. Avec cette 30e victoire de sa carrière toutes disciplines confondues, l'Américaine égale la Croate Janica Kostelic.

swissinfo.ch et les agences

Le classement

1.Didier Cuche: 1:53’74’’.
2. Andrej Sporn (Slovaquie) à 28’’
3.Werner Heel (Italie), à 39’’
4. Mario Scheiber (Aut)
5. Aksel Lund Svindal (No)
6. Hans Grugger (Aut)
7. Ivica Kostelic (Cro)
8. Didier Défago (CH)
9. Bode Miller (USA)
11. Carlo Janka (CH)

End of insertion

Didier cuche

Né le 16 août 1974, il vit aux Bugnenets (Neuchâtel).

Taille/poids: 174 cm/89 kg.

Coupe du monde:
- 13 victoires
- 53 fois sur le podium
- globe de descente en 2007/08 et en 2006/07
- globe de géant en 2008/09.

JO: 2e du super-G de Nagano en 1998.

End of insertion

Kitzbühel

Reconnue comme la piste la plus difficile du monde, la descente de la Streif est à l’apogée du calendrier de la coupe du monde de ski alpin.

Elle compte des sauts jusqu’à 80 m, des pentes jusqu’à 85 % et des vitesses jusqu’à 140 km/h. Moins de 2 minutes de course sur une piste de 3,3 km de long. 863 mètres de différence d’altitude entre le départ (1665 m) et l’arrivée (802 m). Une vitesse moyenne de plus de 103 km/h.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?