Navigation

Des Juifs de Suisse critiquent Moritz Leuenberger

Moritz Leuenberger était dimanche au Quatar pour un forum international sur la question de l'énergie. Keystone

La Fédération suisse des communautés israélites se dit choquée par les propos que Moritz Leuenberger a tenus sur la chaîne de télévision arabe Al-Jazira.

Ce contenu a été publié le 26 avril 2006 - 19:56

Elle reproche, en l'occurrence, au président de la Confédération sa prise de position sur l'attitude à adopter face au gouvernement palestinien du Hamas.

Dans une interview diffusée dimanche par la chaîne de télévision du Qatar Al-Jazira, Moritz Leuenberger a critiqué la suspension par l'Union européenne (UE) et les Etats-Unis de l'aide financière qu'ils accordent au gouvernement palestinien.

Selon le président de la Confédération, il aurait été «plus raisonnable» de laisser une période d'essai au Hamas pour pouvoir le juger sur ses actes.

Cette déclaration a fait bondir la Fédération suisse des communautés israélites qui a aussitôt écrit une lettre ouverte au président de la Confédération.

«Combien de temps voulez-vous encore accorder au Hamas pour qu'il cesse de soutenir le terrorisme, reconnaisse le droit à l'existence d'Israël et accepte d'œuvrer pour que le Proche-Orient puisse enfin jouir d'une paix juste et équitable?»

«Etre démocratiquement élu ne donne pas tous les droits et certainement pas celui de pratiquer une politique basée sur le terrorisme et l'assassinat d'innocents», ajoute l'organisation juive.

Réaction de l'ambassadeur

L'ambassadeur d'Israël à Berne réagit aussi, estimant que le président de la Confédération «appréhendait de façon erronée» la situation au Proche-Orient.

A la télévision alémanique DRS, Aviv Shir-On affirme que le Hamas a eu suffisamment de temps depuis son élection au gouvernement pour reconnaître l'Etat d'Israël et renoncer à la violence.

L'ambassadeur annonce qu'il prendra contact dans les prochains jours avec Moritz Leuenberger.

Dans son interview, dont des extraits ont été diffusés mardi par la même télévision alémanique DRS, Moritz Leuenberger estime que les élections palestiniennes ont été «démocratiques». Et qu'il faut «accepter leur résultat».

D'ailleurs, contrairement à l'Union europérenne (UE) et aux Etats-unis, la Suisse a décidé de poursuivre son engagement humanitaire dans les territoires palestiniens.

La position suisse n'a pas changé

En effet, rien n'a changé dans la position suisse, a rappelé mardi le porte-parole du ministère des affaires étrangères. «Politiquement», rappelle Jean-Philippe Jeannerat, il n'y a rien de nouveau dans les déclarations du président de la Confédération.

De son côté, Daniel Bach, porte-parole du ministère des transports (dont Moritz Leuenberger est également le patron) a regretté que la DRS n'ait diffusé que de courts extraits de la longue interview accordée à Al-Jazira.

Car, dans cet entretien, Moritz Leuenberger rappelle aussi clairement que la Suisse condamne de la manière la plus catégorique les attentats terroristes.

swissinfo et les agences

Faits

Le Hamas a gagné les élections palestiniennes de janvier 2006.
Il a obtenu 76 sièges sur les 132 en jeu au parlement palestinien.
Cette organisation radicale palestinienne n'est pas interdite en Suisse.

End of insertion

En bref

- La Suisse s'implique en Israël et dans les territoires occupés à travers son aide au développement en faveur des Palestiniens.

- Cette aide arrive sur place via des organisations internationales, publiques et privées.

- Hormis un subside l'office de la statistique, aucun financement direct n'est accordé à l'Autorité palestinienne.

- La Direction du Développement et de la Coopération (DDC) est présente à Gaza et en Cisjordanie depuis 1994. Cette année, son budget pour la région est de 25 millions de francs suisses.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?