Navigation

Des joueurs de cinq équipes de foot inquiétés

Les enquêtes du Ministère public de la Confédération (MPC) en Suisse dans l'affaire des matchs de football truqués visent pour l'instant des joueurs de cinq clubs. Dix-sept rencontres de Challenge League et deux matchs sont concernés. Une personne se trouve toujours en détention préventive.

Ce contenu a été publié le 03 décembre 2009 - 08:42

Les joueurs dans le viseur des autorités judiciaires évoluent dans quatre équipes de Challenge League - Gossau, Thoune, Wil 1900 et Schaffhouse - et dans une équipe de 1ère ligue, le FC Fribourg, selon l'Association suisse de football (ASF).

A ce stade de l'enquête, «il existe des soupçons fondés que des manipulations ont probablement eu lieu lors des matchs ou que des joueurs qui étaient consentants ou des joueurs contactés avec comme objectif de manipuler faisaient partie du contingent de l'équipe ou ont joué lors de ces matchs», indique l’association dans un communiqué.

L'une des deux personnes arrêtées jeudi dernier a en outre été remise en liberté. Il n'existe plus de risque de collusion, a expliqué la porte-parole du MPC Jeannette Balmer. L'autre se trouve toujours en détention préventive. Pour l'instant, aucun arbitre, fonctionnaire de clubs ou entraîneur ne semble impliqué dans le scandale des matchs truqués. Autre précision, il n'existe aucun soupçon au niveau de l'Axpo Super League.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?