Navigation

Des arbitres plus stricts

Sur les recommandations de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF), les arbitres suisses devront redoubler de sévérité sur certaines phases de jeu cette année.

Ce contenu a été publié le 08 septembre 2003 - 20:57

Le but: favoriser la fluidité des parties et la qualité du sport en général.

Fini le jeu destructif, terminé les obstructions, les accrochages et les simulations en série visant à empêcher l’adversaire de développer son jeu. La Fédération internationale de hockey sur glace a décidé de donner un nouveau tour de vis dans sa quête du «hockey-spectacle» parfait.

Dans son collimateur, notamment, toutes les fautes commises sur un joueur qui n’est pas en possession du puck ainsi que les diverses simulations. En fait, toutes les actions de jeu n’ayant pour but que de briser le rythme et l’intensité d’une rencontre.

Dans le bon sens

«D’après les nouvelles directives que nous avons reçues, nous nous devrons d’être plus stricts que l’année passée», explique Reto Bertolloti.

Déjà considéré comme l’un des arbitres les plus sévères de LNA, ce dernier estime que cette démarche va dans le bon sens: «Une fois que les joueurs seront habitués, le jeu sera beaucoup plus fluide et plus spectaculaire».

Les nouvelles dispositions devraient donc avantager les meilleurs hockeyeurs, soit ceux qui se basent avant tout sur des qualités techniques plus que physiques.

Mais ce changement va également bénéficier à l’équipe nationale. Lors des derniers Championnats du monde, les hockeyeurs suisses ont purgé un grand nombre de pénalités pour avoir commis des fautes pour lesquelles ils n’étaient, jusqu’ici, pas puni dans le championnat suisse.

Ceci ne devrait plus se répéter à l’avenir puisque les nouvelles directives de la Fédération internationale sont également celles qui sont appliquées lors de Mondiaux.

swissinfo, Mathias Froidevaux

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?