Navigation

De nombreux nuages planent sur la Suisse

Cela fait désormais plus d'un an que l'économie suisse est enlisée. Les résultats semestriels des principales entreprises - exceptions faites de Novartis ou Nestlé par exemple - déçoivent les analystes.

Des secteurs clés de l'économie suisse traversent des moments difficiles. Au premier semestre 2002, le secteur des machines et des biens industriels - principales branches exportatrices de l'économie suisse, ont enregistré une chute de production de l'ordre de 13,2%.

100 000 chômeurs

Ce contenu a été publié le 04 octobre 2002 - 10:00



Et le chômage augmente. En septembre - l'annonce date de vendredi - il a dépassé le seuil psychologique des 100 000 sans emploi, ce qui correspond à un taux de 2,8% (il y a un an ce taux était à 1,7%).

«Un objectif préoccupant mais qui s'explique par des facteurs saisonniers», relativise Bernd Schips, directeur du Centre d'études conjoncturelles de Zürich (KOF).

Il existe néanmoins une tendance incontournable: pour que l'emploi augmente, il est nécessaire d'avoir un PIB d'au moins 1,5%.

Des chiffres utopiques à l'heure actuelle, si l'on s'en tient aux prévisions de l'expert. Peut-être en reparlera-t-on l'année prochaine...

swissinfo/Marzio Pescia

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?