Navigation

Détente sur le front des caisses maladie

Les assureurs maladie devraient être plus cléments en fixant leurs primes ces prochaines années. Leurs réserves s'élevaient à 4 milliards de francs à fin 2007.

Ce contenu a été publié le 18 avril 2008

Cela représente 1,135 milliard de plus que le minimum légal. Les taux de réserves sont en particulier supérieurs à 25% dans les cantons de Vaud, Genève et Zurich.

Cette consolidation de la situation financière des caisses maladie tient au fait que les coûts à la charge de l'assurance de base ont été beaucoup moins élevés que prévu ces dernières années, a indiqué vendredi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Les taux minimaux de réserves vont en outre être revus à la baisse. D'ici 2010, le taux passera de 15 à 10% pour les grands assureurs (plus de 250 000 assurés) et de 20 à 15% pour ceux de taille moyenne (entre 100 000 et 250 000 assurés). Il restera de 20% pour les plus petites caisses.

Selon l'OFSP, les ressources ainsi dégagées laisseront une plus grande marge de manœuvre aux caisses pour fixer les primes ces prochaines années.

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Les commentaires doivent respecter nos conditions.
Trier par

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?

Votre abonnement n'a pas pu être enregistré. Veuillez réessayer.
Presque fini... Nous devons confirmer votre adresse e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail que nous venons de vous envoyer pour achever le processus d'inscription.

Les meilleures histoires

Restez au courant des meilleures histoires de swissinfo.ch sur différents sujets, directement dans votre boîte mail.

Hebdomadaire

Notre politique de confidentialité SSR fournit des informations supplémentaires sur le traitement des données.