Navigation

Début difficile pour Federer à l’Open d'Australie

A Melbourne, Roger Federer vise un quatrième titre. Keystone

Roger Federer s'est fait une grosse frayeur mardi à Melbourne. Au premier tour, il a failli être mené deux sets à un par le Russe Igor Andreev. Mais il l’a finalement emporté en quatre sets.

Ce contenu a été publié le 19 janvier 2010 - 08:38

Vainqueur 4-6, 6-2, 7-6 (7/2), 6-0, Roger Federer a dû défendre trois balles de set, alors que son adversaire servait à 6-5 dans la troisième manche. Profitant de la grande nervosité du Russe, il est cependant parvenu à renverser la vapeur, sans toutefois réussir un match fantastique, jouant souvent court et manquant de tranchant dans ses frappes.

«Je savais que ça allait être difficile. On avait joué cinq sets à l'US Open en 2008. Aujourd'hui je n'ai pas trop mal joué, même au premier set. Je me suis accroché, en espérant qu'il fatigue et qu'il se mette à rater un peu. Mais c'est un grand joueur. Je suis extrêmement soulagé», a commenté le numéro un mondial.

Classé 37e mondial, Igor Andreev, qui avait poussé Roger Federer au cinquième set en huitièmes de finale à New York il y a deux ans, a effectivement joué un tennis très solide pendant les trois premiers sets, avant de s'effondrer sur la fin.

Wawrinka qualifié

Depuis l'US Open en 2003, c’est la première fois que le Suisse perd un set dans un match d'ouverture du Grand Chelem. Il n'a en outre plus perdu au premier tour d'un tournoi majeur depuis Roland-Garros de cette année-là et a atteint au moins les demi-finales de ses 22 derniers.

«J'aurais préféré avoir une mise en route plus facile», a concédé le Bâlois à l’issue de ce match. Visant un quatrième titre à Melbourne et un seizième trophée du Grand Chelem, le Suisse reste sur une finale face à Rafael Nadal en Australie.

Autre Suisse en lice à Melbourne, Stanislas Wawrinka (no 19) s'est très aisément qualifié pour le deuxième tour lors d’un match qui avait dû être reporté en raison de la pluie. Sous un soleil retrouvé, le Vaudois s'est imposé 6-3 6-3 6-2 devant l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez (ATP 44).

swissinfo.ch et les agences

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?