Navigation

La «meilleure» fiction romande est connue

L'écrivain neuchâtelois Jean-Bernard Vuillème remporte le Prix Michel-Dentan 2009 pour son ouvrage «Pléthore ressuscité», aux éditions de la Nouvelle revue neuchâteloise. Doté de 8000 francs, ce prix couronne le meilleur ouvrage de fiction en français d'un auteur romand ou vivant en Suisse romande.

Ce contenu a été publié le 18 avril 2009 - 17:39

Né à Neuchâtel en 1950, Jean-Bernard Vuillème a déjà reçu plusieurs prix, dont le Prix Schiller 1996 pour son roman «Lucie» et l'ensemble de son œuvre. Après avoir travaillé comme journaliste, il vit désormais de sa plume depuis une vingtaine d'années, indique le jury du Prix Dentan.

Ce prix annuel a été créé en 1984 en mémoire du professeur de littérature, éditeur et critique lausannois Michel Dentan. Il couronne donc le meilleur ouvrage de fiction en français d'un auteur romand ou vivant en Suisse romande.

Parmi les précédents lauréats figurent Ghislaine Dunant, Jean-François Haas, Marie-Claire Dewarrat, François Debluë, Etienne Barilier, Jean-Luc Benoziglio, Daniel de Roulet, Michel Layaz, Frédérik Pajak, Pascale Kramer ou Claude Delarue.

swissinfo et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?