Navigation

Contre les passeports biométriques

Ce contenu a été publié le 31 mars 2009 - 14:50

- Les passeports biométriques renforcent la surveillance de l'Etat sur ses citoyens et va à l'encontre de la protection des données.

- La lecture des puces électroniques peut être effectuée par quiconque est équipé d'un matériel approprié.

- Il est techniquement possible de copier la puce d'un passeport biométrique, ce qui pose un gros problème, notamment au niveau des empreintes digitales.

- Avec l'introduction du passeport biométrique, la Suisse se plie une fois de plus aux exigences des Etats-Unis et de l'Union européenne.

- Les passeports biométriques ne peuvent plus être demandés auprès de chaque commune. Il faudra désormais se rendre dans des centres cantonaux.

- Le projet soumis au peuple permettra d'établir aussi des cartes d'identité biométriques. Ainsi, les habitants n'auront plus aucune possibilité de ne pas être munis de documents d'identité biométriques.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?