Navigation

Congrès des Suisses de l'étranger: la formation au coeur des débats

Graphique swissinfo.ch

Les changements et les problèmes qui touchent le monde de la formation constituent le thème central du 78ème Congrès des Suisses de l´étranger qui se déroule de vendredi à dimanche à Zoug. Quelque 500 expatriés devraient y participer.

Ce contenu a été publié le 18 août 2000 - 10:36

La Suisse ne doit pas devenir un îlot de formation au sein de l'Europe et dans le monde. Lors de son congrès annuel, l'Organisation des Suisses de l'étranger (OSE) doit donc se pencher sur le rayonnement à l'étranger des Hautes Ecoles helvétiques et plus spécialement sur la reconnaissance des diplômes helvétiques, qui reste souvent difficile.

Les orateurs interviendront notamment sur la question de la mobilité et des échanges. Quelques jeunes Suisses de l'étranger prendront d'ailleurs part aux discussions et pourront ainsi faire part de leurs expériences en la matière.

Le congrès doit permettre également aux Suisses établis hors des frontières nationales de se familiariser avec certaines tendances qui semblent se dessiner en Suisse dans l'univers de la formation. Il sera notamment question de l'enseignement de l'anglais à l'école primaire, du raccourcissement de la formation gymnasiale et de la révision de la formation professionnelle.

Pour expliquer ces tendances aux congressistes, des orateurs de marque seront samedi à Zoug. A l'instar du conseiller national Johannes Randegger, président de la Commission de la science, de l'éducation et de la culture du Conseil national, de Charles Kleiber, secrétaire d'Etat à la science et à la recherche, et de Martine Brunschwig Graf, responsable de l'Instruction publique genevoise.

Pour mémoire, l'OSE défend depuis 80 ans les intérêts des quelque 570 000 Suisses établis à l'étranger. Elle est présidée depuis 1998 par l'ancien conseiller national Georg Stucky.

Olivier Pauchard

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?