Navigation

Comment fabriquer sa montre sur l'Internet

Il suffit de quelques petits clics pour effectuer son choix. (image du site) Com alguns cliques se faz a escolha

Alors que l'industrie horlogère suisse s'interroge sur l'opportunité de vendre ses produits via l'Internet, une petite société de Granges, dans le canton de Soleure, occupe le marché sur la toile. Elle a créé la première société horlogère virtuelle.

Ce contenu a été publié le 06 mars 2001 - 17:38

Mieux même, Inter Time Service vient de recevoir l'oscar 2001 de la meilleure innovation du marché suisse. Et le moins que l'on puisse dire c'est que tout va très vite chez Inter Time Service.

Son responsable, Eric von Schulthess, explique que l'idée est née au milieu de 1998, à Hong Kong. Il a fallu 18 mois pour programmer le site Internet qui permet de commander des montres à la carte.

Depuis le début de l'année 2000, les internautes peuvent construire directement sur le site la montre de leur choix. Des fournitures leur sont en effet proposées, allant des mouvements swiss made aux cadrans, en passant par les aiguilles, les boîtes et les bracelets.

Il suffit de quelques petits clics pour souligner son choix et le tour est joué. Trois à quatre semaines plus tard, les montres sont chez l'internaute.

Actuellement, avec 16 collaborateurs, y compris ceux des filiales allemande et française, la société travaille sur les marchés français, allemand, autrichien et suisse pour 98% de sa production, mais elle reçoit des commandes du monde entier.

Ses clients sont des sociétés qui souhaitent faire fabriquer une montre commémorative ou festive. Il faut commander 10 montres au moins pour déclencher une fabrication. En juin, un département boutique sera ouvert qui permettra la fabrication d'exemplaires uniques.

Alors, même si elle décoiffe l'horlogerie traditionnelle, la démarche est fort intéressante et porteuse de réussite.

Eric Othenin-Girard

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?