Navigation

Bagages à main: attention aux nouvelles règles

Plus de liquides autrement qu'en petits flacons, dans un sac transprent. Keystone

Dès lundi, l'Europe et la Suisse appliquent les contrôles renforcés sur les bagages à main dans les avions. Les liquides ne sont plus admis qu'en toutes petites quantités.

Ce contenu a été publié le 03 novembre 2006 - 11:06

Ces nouvelles règles ont été adoptées après le coup de filet de la police britannique, qui affirmait au mois d'août avoir déjoué plusieurs attentats à la bombe sur des vols à destination des Etats-Unis.

Voyageurs attention: les files d'attente devraient s'allonger dans les aéroports. Dans un communiqué publié mercredi, la compagnie Swiss recommande ainsi aux passagers d'arriver suffisamment tôt à l'enregistrement et de respecter scrupuleusement les nouvelles dispositions pour éviter toute perte de temps.

Annoncées en septembre, ces règles anti-terrorisme entrent en vigueur le même jour dans toute l'Europe.

Parfums, déodorants, dentifrices... et fromages

Les passagers ne pourront désormais plus emporter de liquides, gels, parfums, déodorants, dentifrices, mais également beurre de cacahuète, pâtes à tartiner, yoghourts et même fromages à pâte molle que dans des flacons d'une contenance maximale d'un décilitre.

Ceux-ci devront tenir dans un sac de plastique transparent, que l'on peut fermer. D'une capacité maximale d'un litre, ce sac devra être présenté séparément au contrôle de sûreté.

Des exceptions sont prévues pour les médicaments et la nourriture pour bébé. Les bouteilles plus grandes, achetées après les contrôles (par exemple dans les boutiques hors taxe) pourront également être emmenées en cabine.

Le reste en soute

Tout autre liquide devra être transporté dans les bagages placés en soute. Pour des raisons techniques, le volume des liquides ne devra pas y excéder deux litres par personne.

Les ordinateurs portables et les appareils électriques de grande taille devront être radioscopés séparément. De plus, les passagers devront ôter leurs vestes et manteaux lors du contrôle.

Ces diverses mesures ont été décidées suite aux attentats que la police britannique affirme avoir déjoués en août. Des extrémistes auraient été sur le point de monter à bord d'avions vers les Etats-Unis avec des explosifs liquides dans leurs bagages à main.

swissinfo et les agences

En bref

Le 10 août, une alerte est déclenchée à l'aéroport de Londres Heathrow. La police affirme avoir déjoué un complot terroriste visant à faire exploser en vol des avions en partance pour les Etats-Unis au moyen de bombes qui auraient été assemblées directement à bord à partir de substances liquides.

La sécurité est aussitôt renforcée dans les aéroports britanniques. La Suisse adopte également des mesures spécifiques.

Les compagnies aériennes introduisent de nouvelles règles de sécurité sur les vols directs vers la Grande-Bretagne et les Etats-Unis.

En attendant les nouvelles règles européennes, les liquides et les gels sont alors provisoirement bannis des bagages à main.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?