Navigation

Bâle continue son aventure européenne

Les Rhénans jubilent après leur revanche 1-0 contre Feyenoord Rotterdam. Keystone

Vainqueur de Feyenoord Rotterdam, le FC Bâle se hisse au 3e rang de son groupe. Et se qualifie pour les 16es de finale de la Coupe de l’UEFA.

Ce contenu a été publié le 17 décembre 2004 - 17:00

En 16es de finale de la Coupe UEFA, les Rhénans affronteront les Français de Lille.

Le FC Bâle peut pousser un soupir de soulagement. Après ses éliminations en Ligue des champions (au troisième et dernier tour de qualification face à l’Inter de Milan) et en Coupe de Suisse (en 8es de finale à Thoune), il a évité une nouvelle désillusion.

Dans son Parc St-Jacques, devant près de 27'000 spectateurs, le champion de Suisse a finalement obtenu son billet pour les 16es de finale de la Coupe de l’UEFA en se défaisant de Feyenoord Rotterdam (1-0). Il a pris du même coup sa revanche.

Il y a quatre ans, les Bataves avaient évincé les Rhénans au deuxième tour de cette compétition européenne (1-2 et 0-1).

Un parcours plus qu’honorable

Capital pour le club bâlois, ce quatrième et ultime match de la phase de groupe ne revêtait pas la même importance pour la formation entraînée par Ruud Gullit, l’homme qui avait notamment conduit les Pays-Bas au titre de champion d’Europe en 1988 en tant que joueur.

Feyenoord, multiple champion hollandais (14 titres), détenteur d’une Coupe des clubs champions (1970) et de deux Coupes de l’UEFA (1974 et 2002) était déjà assuré de continuer l’aventure, au même titre que les Allemands de Schalke 04.

Cela serait toutefois faire injure aux hommes de Christian Gross que d’attribuer leur qualification à la seule mansuétude de leur adversaire. Celle-ci est méritée.

N’ont-ils pas arraché, au cours de leur parcours, le match nul à Gelsenkirchen contre Schalke, actuel dauphin du Bayern de Munich en Bundesliga, et la victoire à Budapest face à Ferencváros, leader du championnat hongrois?

La Coupe de l’UEFA, sinon rien!

Autre certitude: ce FCB, bâti à coup de millions (30 selon le budget), aux prétentions européennes affichées, aurait passé un hiver difficile s’il n’avait figuré dans le trio de tête de son groupe.

Après ses objectifs, déjoués, de participer à la lucrative Ligue des champions, le club cher à la mécène Gigi Oeri mise gros – voire tout – sur la Coupe de l’UEFA pour se refaire un nom. Et se rassurer dans ses choix.

Les arrivées à grand bruit des Argentins Delgado et Carignano et de l’Australien Sterjovski au sein de la légion rhénane n’ont toujours pas amené l’éclat voulu. Et peinent à faire oublier les départs de Hakan Yakin et Streller.

Pour preuve: sur sol helvétique, le FC Bâle n’impressionne plus son monde. Même s’il est champion d’automne.

Lille au menu en février 2005

Le team des bords du Rhin a maintenant deux mois pour préparer sa prochaine échéance européenne (le match aller des 16es de finales est fixé au 16 ou 17 février à Bâle, le retour au 24 février).

Son rival sera le club nordiste de Lille, classé deuxième du championnat de Ligue 1 française derrière Lyon. Triomphateurs de la Coupe Intertoto 2004, les Lillois ont terminé à la première place du groupe H de la phase de poules.

En cas de succès, les Bâlois pourraient retrouver en 8es de finale une autre équipe française, l’AJ Auxerre du Valaisan Stéphane Grichting. A moins que l’Ajax Amsterdam n’impose sa loi à la troupe de l’inusable Guy Roux.

swissinfo, Raphael Donzel à Bâle

Faits

Parcours du FC Bâle en Coupe de l’UEFA 2004:
1er tour: FCB-Terek Grozny 1-1 et 2-0.
Phase de groupe: Schalke-FCB 1-1, FCB-Heart 1-2, Ferencváros-FCB 1-2, FCB-Feyenoord 1-0.
Classement final du groupe A: 1. Feyenoord 4 matches/7 points. 2. Schalke 4/7. 3. Bâle 4/7. 4. Ferencváros 4/4. 5. Heart of Midlothian 4/3.

End of insertion

En bref

- Peu avant le match FCB-Feyenoord, des supporters hollandais ivres ont causé des déprédations à Bâle. A 18 h., une bagarre générale a éclaté. Une cinquantaine de Néerlandais ont été arrêtés.

- Au Parc St-Jacques, le FC Bâle s’est imposé 1-0 face à une équipe de Rotterdam déjà qualifiée pour la suite de la compétition.

- Le club rhénan termine à la 3e place du groupe A de la phase de groupe de la Coupe de l’UEFA.

- Il disputera les 16es de finale en février contre Lille (France).

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?