Navigation

Athlétisme: Franziska Rochat-Moser oublie les Jeux

Franziska Rochat-Moser après son abandon en compagnie de son entraîneur Peter Umberg. Keystone

Le retour à la compétition de la Vaudoise s'est mal passé samedi lors du championnat suisse du 10.000 m. Contrainte à l'abandon, Franziska Rochat-Moser renonce à briguer une sélection pour Sydney.

Ce contenu a été publié le 20 août 2000 - 11:33

«Je vais arrêter de me faire du mal...» Emue jusqu'aux larmes, Franziska Rochat-Moser s'est résolue à jeter l'éponge. Elle ne sera pas du voyage à Sidney en septembre. Autrement dit, elle ne prendra pas part à ce qui aurait dû être son troisième marathon olympique.

Samedi à Delémont, la Vaudoise s'est élancée sur le 10.000 m des championnats de Suisse. Une rentrée qui aurait dû être suivie par un ultime test décisif: un demi-marathon en Allemagne en moins de 1 h 12, le 3 septembre.

Tout semblait pourtant bien parti pour Franziska Rochat-Moser, qui d'emblée prenait la tête de la course. Mais au fil des kilomètres, le chrono rendait son verdict: des temps assez moyens. Insuffisants en tous cas pour se qualifier pour Sydney.

Au 9e tour de piste, la Vaudoise décide d'abandonner. Pour elle, les choses sont claires: sa fracture de fatigue, contractée il y a quelques mois, l'a empêchée de se préparer correctement pour l'échéance olympique. Tant du point de vue physique que mental.

La Fédération suisse d'athlétisme ne veut cependant pas prendre cet abandon pour argent comptant. «La porte n'est pas fermée», estime le directeur technique Peter Schläpfer. Pour lui, la course de Delémont ne constituait qu'un test: l'athlète a encore deux semaines devant elle.

A Delémont, Chantal Dällenbach a conservé son titre national en courant la distance en 34'52'37". Chez les messieurs, c'est à Oliver Amann (29'50"28) que revient la palme. La course a toutefois été remportée par Tesfaye Eticha, un Ethiopien qui ne peut prétendre au titre de champion de Suisse.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?